Grève à Air Tahiti – Des positions à l’opposé des intérêts des salariés et de ceux de la direction

    vendredi 27 mai 2016

    La situation se débloque au fur et à mesure dans le ciel et le transport aérien domestique avec la signature de deux protocoles d’accord, l’un à la société Newrest et l’autre mercredi soir chez Air Archipels.
    Par contre, du côté d’Air Tahiti, une évolution favorable au conflit ne semblait pas être à l’ordre du jour hier, comme le confirmait Titaina, secrétaire générale du syndicat majoritaire des PNC (SPNCAT).

    “Nous avons étudié, ce matin, les propositions de la direction et nous leur avons donné nos contre-propositions. Nous avons accepté d’entrouvrir une porte sur une de leur proposition, mais toujours avec comme fil conducteur l’allégement du travail et le respect des temps de repos.
    Du côté de la direction, on a du mal à entendre, et surtout à prendre en considération, la pénibilité de notre travail, puisqu’on nous demande de faire preuve de plus de souplesse pour la programmation des vols avec l’objectif d’éviter ainsi pour la direction d’embaucher du personnel supplémentaire.
    Par ailleurs, la direction nous a encore demandé d’appliquer les termes de l’annexe des PNT (pilotes) alors que nous n’exerçons pas le même métier et que notre fatigue est différente de celle des pilotes”.

    Logique économique contre revendications syndicales

    Les positions des uns et les positions des autres étant à l’opposé des intérêts de chacun, il semble donc que la fin du conflit ne soit pas imminente, alors que la fin de l’année scolaire par contre s’approche à grands pas pour certains établissements transformés en centres d’examens.
    Traditionnellement, le 1er juin marque ainsi le prochain départ dans les îles d’un certain nombre d’enfants pour des vacances bien méritées dans leur famille, des départs qui pourraient être cependant perturbés si la grève devait perdurer encore plusieurs jours, puisque seuls 12 PNC assurent actuellement les vols au quotidien.

    La mise en place de charters destinés au rapatriement des élèves dans les îles risque donc de devenir rapidement un casse-tête pour le service chargé de la programmation des vols.
    De son côté, Air Tahiti précise “avoir depuis le mardi 17 mai 2016 analysé, tous les jours, entre 2 000 et 3 000 dossiers de réservations”.
    Au total, ce sont près de 15 800 dossiers de réservations qui ont été traités et, en cumul, plus de 11 200 passagers qui ont été transportés, soit plus de 70 % des passagers réservés.

    Air Tahiti doit également faire face à la problématique liée à la programmation quotidienne des vols qui ne peut être anticipée.
    Les services doivent, en effet, prendre en considération le nombre d’hôtesses et de stewards disponibles, alors que ce nombre évolue au fur et à mesure des programmations, mais également totaliser le nombre des personnels d’escales ou ceux qui rejoignent le mouvement de grève ou qui en sortent.

    En attendant, les négociations se sont poursuivies hier, toute la journée, le matin avec les PNC et l’après-midi avec les personnels au sol, pour tenter de débloquer un conflit qui entre dans son 10e jour de grève.
    Elles devraient se poursuivre aujourd’hui, alors que les pertes financières estimées par la direction se montent à 30 millions de francs par jour.

    Pascal Martin

    Vols ce vendredi

    – Desserte des Îles Sous-le-Vent : Bora Bora, Huahine, Maupiti et Raiatea
    – Desserte des Tuamotu : Apataki, Fakarava, Rangiroa et Tikehau
    – Desserte de Takapoto sous réserve
    – Desserte de Raivavae et Tubuai
    – Annulation des vols Marquises y compris inter-îles et du vol Rimatara/Rurutu

    Air Tahiti ou l’agence de voyages intermédiaire contactera uniquement les passagers dont le voyage est maintenu, sous réserve de disposer des contacts téléphoniques. Pour les clients qui n’auraient pas été appelés, Air Tahiti confirme que leur déplacement est annulé. Toutefois, leur billet reste valable pour la solution de réacheminement qui leur sera proposée ultérieurement.
    Les passagers qui n’ont pas précisé leurs coordonnées téléphoniques lors de la réservation, doivent prendre contact avec Air Tahiti au 40 86 42 42 (du lundi au vendredi, de 8 heures à midi et de
    13 à 17 heures).

    Les vols samedi

        •    Desserte des Iles-sous-le-vent : Bora Bora, Huahine et Raiatea 
        •    Desserte des Tuamotu : Fakarava, Rangiroa et Tikehau
        •    Mise en place d’un vol Niau
        •    Annulation des vols au départ de Moorea
        •    Annulation des vols Takapoto, Takaroa et Marquises y compris inter-îles
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete