Grève à Air Tahiti – L’accord se fait toujours attendre, les îles en souffrance

    mercredi 25 mai 2016

    Toujours aucun accord n’a été trouvé entre les grévistes et la direction d’Air Tahiti. Dans les îles, la grève a de lourdes répercussions, notamment sur les entreprises qui vivent du tourisme. Le système de santé pâtit également des conséquences de la grève.

    Les jours se suivent et se ressemblent dans la monotonie du quotidien des négociations du côté d’Air Tahiti. Hier, un syndicaliste disait que la direction faisait un pas en avant et deux pas en arrière.
    Aujourd’hui, le sentiment partagé par les syndicats est : “On tourne en rond”. Si l’expression est différente, les conséquences sur l’évolution du conflit, elles, sont identiques : rien ne bouge et chaque partie attend que l’autre cède ou fasse un geste pour débloquer la situation.

    Selon un leader syndical, on assiste avec la grève à Air Tahiti au remake du conflit de l’Huilerie de Tahiti, en 2015, où le P-DG négociait sous la contrainte des exigences du conseil d’administration (CA), alors que les prétentions des grévistes étaient largement supérieures à cette ligne rouge.
    Cette situation avait eu de graves conséquences sur les coprahculteurs des îles qui ne pouvaient plus écouler leur production sur Tahiti.

    Rencontrer les membres du CA

    Ce leader syndical s’interroge ainsi sur les réels pouvoirs du directeur général d’Air Tahiti pour négocier les revendications des grévistes, et avance l’hypothèse de rencontrer directement les membres du CA d’Air Tahiti pour débloquer la situation.
    Peut-être que la réunion du CA prévue hier après-midi pourrait justement donner raison à ce syndicaliste en laissant plus de latitude au directeur général pour régler la crise.

    En attendant, la direction d’Air Tahiti a rencontré hier matin les PNT et les PNC dans un climat serein avec, à l’issue de la rencontre, la confirmation “d’avancées” au sujet des PNC.
    Du côté des préavis de grève en cours à Newrest, Air Archipels et à la Somstat, les discussions se sont poursuivies hier sans qu’un accord n’ait été trouvé pour l’une ou l’autre des sociétés concernées.

    En ce qui concerne l’activité devant le comptoir d’enregistrement d’Air Tahiti, rien à signaler, pas de file d’attente, pas de passagers en déshérence, au point de se demander si la compagnie aérienne domestique est sous le coup d’une grève.
    À noter que, lundi, la situation était beaucoup plus tendue et que les reprogrammations de passagers sur les vols d’hier ont été nombreuses.

    P.M.

    Programme prévisionnel pour mercredi
    – Maintien de certains vols vers et entre les îles Sous-le-Vent avec des modifications d’horaires, voire d’itinéraires.
    – Maintien des vols vers Fakarava, Rangiroa, Tikehau et Rurutu, avec des modifications d’horaires, voire d’itinéraires.
    – Maintien du vol Marquises (Hiva Oa et Nuku Hiva) avec une modification d’horaires.
    – Mise en place d’un vol Rimatara.
    – Annulation des vols Aratika, Arutua, Katiu, Kauehi, Kaukura, Pukarua, Reao, Tatakoto et Tubuai.
    Les vols opéreront sous réserve de l’évolution de la situation. Les modifications éventuelles seront communiquées par voie de média et via la page Facebook Air Tahiti ou le site Internet de la compagnie www.airtahiti.pf.

    Programme prévisionnel pour jeudi
        •    Maintien de certains vols vers et entre les Iles-sous-le-vent avec des modifications d’horaires, voire d’itinéraires
        •    Maintien des vols vers Rangiroa et Tikehau avec des modifications d’horaires et d’itinéraires
        •    Maintien du vol Marquises (Hiva Oa et Nuku Hiva) avec une modification d’horaires
        •    Annulation des vols Anaa, Hao, Hikueru, Makemo, Mataiva et Raroia
        •    Annulation des vols au départ de Moorea
     
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete