Grève à la clinique Paofai mais “peu de perturbations”

    mercredi 12 octobre 2016

    grève clinique paofai

    Il n’y aurait qu’un seul gréviste selon la direction, entre 28 et 30 pour le syndicat. (© Florent Collet)

     

    Comme bien souvent lors d’un conflit social, informations et interprétations sont bien différentes selon de quel côté du piquet on se situe. C’est le cas à la clinique Paofai, où la grève a débuté dans la nuit de lundi à mardi. Vingt-huit à trente grévistes selon Tunia Terevaura, premier secrétaire général adjoint de O Oe to oe rima, seul syndicat signataire du préavis de grève.

    Selon la direction, il n’y a aucune perturbation et un seul gréviste, en la personne du délégué syndical de O Oe to oe rima, dont la procédure de licenciement serait à l’origine de ce mouvement social, le préavis étant tombé trois jours après l’entretien préalable.

    “La grève est liée à la procédure que j’ai entreprise auprès de l’inspection du travail pour injures. Il a injurié un salarié pour la deuxième fois. La première fois, il y a eu une procédure auprès de l’inspection du travail qui a reconnu la gravité des faits mais, malheureusement, il y a eu un problème de délai qui n’a pas été respecté.

     

    Là, il a récidivé et les salariés ont peur, je ne peux pas laisser passer cela”, explique ainsi la directrice de l’établissement, Geneviève Cazes. Le son de cloche est différent du côté syndical où l’on met d’abord en avant la demande faite aux brancardiers de passer les formations service de sécurité incendie et d’assistance à personnes (SSIAP) sans compensation, mais aussi de laisser des aides soignants en CDD et de recourir à des recrutements extérieurs.

    “Même ma secrétaire a suivi une formation SSIAP”, rétorque la directrice. “C’est au cas où il y a un incendie, pour connaître les gestes en cas d’évacuation. Ce n’est pas en plus de leurs tâches. Cette formation est basée sur le volontariat. Tous les autres brancardiers ont signé leurs fiches de poste.”
    Une situation qui ne semble pas prête de s’améliorer. Alors que la directrice expliquait hier laisser sa porte ouverte, les grévistes restaient sur le piquet de grève.

    F.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete