Grève générale – L’intersyndicale et le gouvernement ont renoué le dialogue

    vendredi 6 mai 2016

     L’intersyndicale à l’origine de l’appel à la grève générale, à partir de lundi prochain, a rencontré, mercredi, à la présidence, une délégation du gouvernement menée par Édouard Fritch.  Contrairement à la réunion de la veille, cette dernière s’est déroulée dans un climat apaisé, peut-être dû à l’absence de A Tia I Mua et Luc Tapeta.
     Chaque partie a pu faire valoir ses arguments pour défendre son point de vue sur la protection sociale généralisée, qui était au cœur des discussions.

    Décidément, les jours passent et ne se ressemblent pas, et heureusement, pourrait-on dire, puisque le dialogue a été renoué, mercredi après-midi entre l’intersyndicale, à l’origine du préavis de grève générale, et une délégation gouvernementale menée par le président Édouard Fritch.

    Il faut sans doute voir dans cet apaisement retrouvé l’absence de A Tia I Mua, qui ne s’était pas associé au mouvement de l’intersyndicale, ainsi que celle de Luc Tapeta, très contesté par les autres syndicats.
    La première rencontre, mardi après-midi, à la présidence, avait failli dégénérer en pugilat entre un représentant de la CSTP/FO et l’ancien secrétaire général de A Tia I Mua.

    C’est donc avec la demi-heure de retard habituelle que les syndicats sont arrivés en bloc à la présidence pour négocier les dix points du préavis de grève générale.
    De l’avis de tous les participants, les discussions se sont déroulées dans un climat apaisé et chaque partie a pu faire valoir ses arguments pour défendre son point de vue sur la protection sociale généralisée (PSG) qui était au cœur des discussions.

    Si chacun a pu mettre en avant ses idées pour sauver la PSG, tous s’accordent sur le fait que le sujet principal sera la manière de trouver les financements nécessaires, environ 22 milliards de francs, pour parvenir à un sauvetage réussi et pérenne, en attendant une relance économique forte qui permette de retrouver le plein-emploi.
    C’est dans la façon de trouver ces financements que les solutions semblent inconciliables. Il s’agit de solliciter davantage les salariés pour les uns, ou de demander au Pays de mettre la main à la poche pour les autres.
    Aucune décision n’a donc été prise, mercredi après-midi, à l’occasion de ce qu’il convient d’appeler un tour de table de positionnement.

    Le début des discussions plus concrètes, et plus chiffrées, devant avoir lieu à la présidence, aujourd’hui, à 14 heures. En attendant, le préavis de grève court toujours jusqu’à dimanche, minuit.

    P. Martin

    Hirinake 2016-05-07 15:08:00
    @ Post 4 MOOREA56: tu as tape dans le mille, GALENON est un vrai melon avec la tete comme les cheviles qui enflent.
    Pour ta complete info Patrick GALENON et Mourad GALENON c'est la meme personne a l'etat-civil !!!! Vous pouvez verifier l'exactitude de cette info.
    POOINO 2016-05-07 13:23:00
    ILS ONT MANIPULE PENDANT DES DECENNIES LE SALARIAT, LE PATRONNAT, LE POLITIQUE, LE MONDE ECONOMIQUE ... ILS SE SONT GAVES (PRIVILEGES) ... ILS ONT GRANDEMENT PARTICIPE A TOUTES LES FAILLITES QUE NOS ENFANTS DEVRONT SUPPORTER DURANT PLUSIEURS GENERATIONS !!! ET VOILA LES MEMES NARKO QUI VIENNENT NOUS DONNER DES LECONS !!! BANDES D'ESCROCS !!!

    JE PARIE QU'ILS N'AURONT PAS LES COUILLES D'ALLER JUSQU'AU BOUT DE LEUR 12 000 PRE-AVIS DE GREVE (TOUT DANS LA DEMESURE POUR SUPPOSER LEUR POUVOIR)

    MAIS C'EST FINI LE TEMPS DES CERISES LES GARS !!!

    ILS SAVENT QUE LEUR MENACE EST TRES IMPOPULAIRE (IL N'Y A QU'A LIRE SUR LES RESEAUX SOCIAUX !!!

    ILS VONT BAISSER LEUR FROC POUR SE CHIER DESSUS LES UNS LES AUTRES !!! COMME ILS ONT FAILLI SE TAPER DESSUS !!!

    HAAVARAVARA ATU TIHO PUTA MA !!!
    spiderman1 2016-05-07 11:21:00
    A D`accord avec PIto.. A part foutre la Merde ... pas grand chose a proposer et a voir les tetes des leaders ... condamnes et encore la.. on se demande si les travailleurs ont toutes leurs têtes pour encore voter pour eux??? a mourir de rire .Lol
    Pito 2016-05-06 23:56:00
    Avec leur tête de "gagneur" on n'est pas gâté. Cette bande de syndicaliste qui se permet de mettre à mal notre pays en plein reconstruction, on devrait tous aller les virer.....honte à ces énergumènes qui se foutent carrément de l'avenir de notre pays.
    MOOREA56 2016-05-06 21:26:00
    GALENON ressemble à un melon et les melons on ne les aiment pas.
    Moi 2016-05-06 19:15:00
    Faut que le Tapura et Fritch arrete de jouer les victimes des qu'il y a grève et donc conflit. Il ne fait que se ballader et devrait arreter de pleurnicher alors que tout le monde cherche a s'en sortir.
    BERNARD 2016-05-06 15:58:00
    GALENON, ça le fait rigoler
    ZIP 2016-05-06 15:06:00
    Je t'aime...moi non plus!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete