Groupe Mélanésien Fer de Lance : les indépendantistes papous soutenus au Vanuatu et aux Salomon

    jeudi 11 juin 2015

    Dans deux semaines, les pays mélanésiens se réuniront à Honiara pour un nouveau sommet du Groupe Mélanésien Fer de Lance. Et ce que tout le monde attend, c’est de savoir s’ils vont décider d’accorder un siège aux indépendantistes papous, qui ont déposé une nouvelle candidature via la Fédération des mouvements indépendantistes papous.
     Jusqu’à ce soir, ils pouvaient compter sur leur soutien traditionnel, le Vanuatu. Joe Natuman, qui était Premier ministre jusqu’à aujourd’hui, l’avait fait savoir haut et fort en limogeant la semaine dernière son ministre des Affaires étrangères, Sato Kilman, un peu trop proche de l’Indonésie à son goût. On écoute Kiery Manassah, le porte-parole du gouvernement vanuatais : « Il y a plusieurs raisons qui ont poussé le Premier ministre à renvoyer Sato Kilman, mais l’une des raisons principales, c’est le point de vue qu’il a affiché sur la Papouasie occidentale et qui ne reflète pas la position du gouvernement. »
    En avril dernier, l’ancien ministre des Affaires étrangères avait ainsi annoncé l’ouverture d’une ambassade vanuataise en Indonésie, avant que le désormais ancien Premier ministre ne démente l’information.
    Ce soir, la donne a changé : Sato Kilman est le nouveau Premier ministre du Vanuatu. Il a été choisi par les députés pour remplacer Joe Natuman.
    Aux Îles Salomon, plusieurs personnalités politiques ont fait savoir, ces derniers jours, qu’elles soutenaient la candidature des indépendantistes papous. Cela fait déjà trop longtemps qu’ils demandent à faire entendre leur voix, estime le dirigeant de la province centrale des Salomon, Selwyn Mapuli : « Les habitants de Papouasie occidentale sont nos frères mélanésiens, qui luttent pour l’indépendance et le droit de faire ce qu’ils veulent au sein de leur pays. Ils ne peuvent pas se faire entendre, aujourd’hui. En tant que Mélanésien, je les soutiens dans ce contexte. »
    Ces dernières semaines, cependant, Fidji et la Papouasie-Nouvelle-Guinée ont indiqué qu’ils préfèreraient voir l’Indonésie rejoindre le Groupe Mélanésien Fer de Lance en tant que membre associé. En 2011, grâce à la pression exercée par les Îles Fidji, l’Indonésie a obtenu le statut d’observateur au sein de l’organisation régionale.
     
    Radio Australia

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete