Les habitants de Vaiopu prêts à tout pour embellir leur quartier

    mardi 16 août 2016

    quartier

    Hier, l’amicale des résidents Te Arii Nui avait invité le maire de Punaauia et son conseil municipal, le contrat de ville et l’Office polynésien de l’habitat à l’inauguration des panneaux d’affichage posés à l’entrée de leur lotissement. (Photo : Élénore Pelletier)


    Installation d’une charte éco-citoyenne

     

    C’est l’aboutissement d’un projet qui aura duré plus d’un an que les habitants du lotissement Vaiopu ont célébré, en compagnie du maire de Punaauia et de son conseil municipal.

    L’année dernière, l’amicale des résidents Te Arii Nui, sous l’impulsion de sa présidente, Cathy Gardella, a mené une opération de nettoyage du quartier de grande envergure.

    Aujourd’hui, celui-ci a fière allure : plus un papier ni un déchet en vue, une clôture toute neuve en bord de route et surtout, des familles heureuses de vivre dans un quartier propre.

    Il ne manquait plus que la petite touche finale : la pose de deux panneaux d’affichage rappelant la charte éco-citoyenne écrite et signée par l’ensemble des habitants du lotissement : une sorte de pacte pour faire perdurer la propreté à Vaiopu et développer le civisme chez les jeunes et les moins jeunes.

    Il y a encore quelques mois, Vaiopu faisait l’objet d’un dépôt sauvage de déchets couvrant plus de 4 000 m2 de superficie. Plusieurs tentatives de nettoyage avaient été menées par les résidents du quartier, mais à chaque fois, elles avaient été interrompues pour des soucis de sécurité et d’hygiène, puisque les déchets recouvraient un talus dangereux et difficile d’accès.

    En 2014, Cathy Gardella participe à une formation “Jeunes et éco-responsables”, organisée par la commune et devient “éco-ambassadrice”.

    Forte de son nouveau titre, elle démarche la mairie, l’Office polynésien de l’habitat (OPH), propriétaire des 50 maisons jumelées de Vaiopu 2, et le syndicat mixte du contrat de ville, pour pouvoir financer l’intervention d’une entreprise experte dans les travaux en hauteur, afin de faire évacuer les déchets amoncelés.

    Parallèlement, elle collecte une participation financière auprès des habitants du lotissement et mobilise des bénévoles pour évacuer et trier les déchets récoltés par l’entreprise.

    Plusieurs gouttes de sueur plus tard, des machines à laver, des seringues, des caddies de supermarché, plusieurs dizaines de pneus, plus de 200 batteries… sont récupérés et évacués du talus.

    L’opération de nettoyage terminée, les habitants ont réuni leurs compétences pour poser une clôture sur le bord de la route, afin d’éviter que de nouveaux dépôts sauvages se forment, et ont écrit ensemble une charte d’engagement pour sensibiliser chacun à devenir et rester éco-responsable.

    Motivés comme jamais, plusieurs d’entre eux ont déjà commencé à investir le talus nettoyé pour en faire un jardin partagé. Une initiative soutenue par la commune, le contrat de ville et l’OPH.

     

    É.P.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete