Harley-Davidson s’installe à Pirae

    samedi 23 janvier 2016

     Le showroom de la marque Harley-Davidson a été inauguré hier à Pirae. Les bikers, fans de la marque, pourront y acheter leurs engins, mais aussi y faire réparer leurs motos. Il y aurait entre 100 et 150 amoureux de cette machine mythique, au bruit caractéristique.

    Avoir une Harley-Davidson en guise de moto, c’est comme avoir une Ferrari pour voiture, une Rolex pour montre, des Berluti pour chaussures et une perle de Tahiti pour bijou, c’est la classe, le nec le plus ultra.
    Loin dorénavant des bikers, “avec une barbe d’un mètre de long, tatoués de partout et qui ne se lavent pas”, les nombreux fans de la marque légendaire, dont certains sont ministre ou artisan comme Luc (lire ci-contre), sont désormais aux anges puisque la première concession Harley-Davidson, vient d’ouvrir ses portes, route de l’hippodrome à Pirae.
    “Il y avait un manque, les bikers sont demandeurs de motos neuves et de pièces détachées, mais aussi de tout l’univers Harley-Davidson”, a expliqué Sandra Grand, à quelques heures de l’inauguration du showroom Harley-Davidson.
    Vêtements pour motards, prêt-à-porter, chaussures, bijoux, lunettes et même gamelles pour toutous, le logo de la marque est un peu apposé sur tout.
    D’après les estimations du couple tenant la concession, il y a entre 100 et 150 bikers, afficionados de Harley-Davidson en Polynésie, tous s’étant quasi exclusivement approvisionnés aux États-Unis ou en Nouvelle-Zélande.

    Modèle électrique pour 2020

    Les grosses cylindrées au bruit si caractéristique, importées au fenua, sont aux normes françaises et européennes (5HD1) et viennent de la plate-forme de Singapour de la marque. Dix modèles, pour le moment, sont arrivés, flambant neufs, rutilants et prêts à rugir.
    Tout un pan de mur du magasin est consacré à l’univers de la marque alors qu’au fond du magasin se trouve un atelier, où officie dorénavant un mécanicien spécialisé et formé par la marque américaine.
    Si un modèle particulier vous intéresse, il est possible de le commander via Easy Rider Tahiti, sur catalogue.
    Pour le modèle électrique, le premier de la marque, il faudra attendre, 2020 au moins. La LineWire a été dotée d’une “signature sonore” pour ne pas trop désorienter les fans, habitués aux vrombissements de la machine, le fameux “potato-potato-potato” légendaire, sur lequel se retourne le quidam lorsqu’il l’entend.
    Concessionnaires depuis quatre ans en Nouvelle-Calédonie, le couple Grand, Sandra et Michel, viennent donc d’ouvrir la première concession polynésienne de Harley-Davidson, Easy Rider Tahiti.
    Avant leur arrivée sur le Caillou, il se vendait entre trois et cinq machines par an, aujourd’hui, il s’en vend 80 par an.
    “La Calédonie, c’est comme en Polynésie, c’est un pays qui amène la route, où il fait beau, où l’on a envie de rouler à ciel ouvert et de s’aérer la tête. Rien de tel qu’une Harley pour cela. Et la marque, c’est plus de cent ans d’histoire. Pour un adulte, rentrer chez Harley, c’est comme rentrer chez Disney, pour un enfant. Et puis, on intègre une grande famille, on se reconnaît partout dans le monde”, s’enthousiasme Sandra Grand, qui est encore à la recherche d’un commercial pour son showroom.

    Christophe Cozette

    Un fameux “potato-potato-potato”

    Harley-Davidson, fondé en 1903 à Milwaukee aux États-Unis, fut un des tout premiers fabricants de motocyclettes au monde et est toujours le premier fabricant de grosses cylindrées. C’est LA marque de moto, immortalisée notamment dans le film Easy Rider, de Denis Hooper avec Jack Nicholson, sorti en 1969, accompagné de la mythique chanson du groupe Steppenwolf, Born to be wild.
    Une des motos du film culte des années 70 a été vendue aux enchères 1,35 million de dollars (près de 150 millions de francs) en 2014. Quand on est fan – et riche – on ne compte pas…

     

    ldpdt 2016-01-25 16:15:00
    Entre "bruit caractéristique" (!) et nuisance sonore; faudrait faire appliquer la loi, car beaucoup de ces HD sont trafiquées et font un bruit infernal
    En passant, certaines voitures aussi feraient bien d'être contrôlées car c'est la vitesse et le bruit qui se manifestent de plus en plus sur la route; A quand les VRAIS radars comme en France
    jah luv 2016-01-24 22:00:00
    Je suis sur que l'on va nous pondre une lois a la con contre le bruit des HD.
    Maihi 2016-01-24 13:53:00
    Quoique pourquoi pas , un 4 roue, 3, ou, 2roue ça roule toujours bien sûr avec les règles de la route.
    Après, l''utilité de l''avoir, et trouver une vraie passion dans le milieu des motards.
    Personnellement je kif l''allure qui dégage
    HIRINAKE 2016-01-23 18:48:00
    Ils oublient de dire qu'a Noumea c'est la cata....tiens on va essayer notre business a Tahiti !
    LANGOMAZINO John 2016-01-23 17:44:00
    Je viens de lire les commentaires de Luc,concernant l'interdiction de commander une Harley-Davidson neuve sur I'International,
    je suis désolé de le contredire, j'ai commandé ma H.D. une Dyna FLD Switchback 103 cubic (neuve)à Auckland (New Zealand)
    en juillet 2015,sans problème pour tahiti (PF)bien sùr, un transitaire,les démarches administratives locales,qui plus est le dollar NZ est intéressant par rapport au CFP, il est vrai pour les USA, c'est interdit !!
    LANGOMAZINO John 2016-01-23 17:44:00
    Je viens de lire les commentaires de Luc,concernant l'interdiction de commander une Harley-Davidson neuve sur I'International,
    je suis désolé de le contredire, j'ai commandé ma H.D. une Dyna FLD Switchback 103 cubic (neuve)à Auckland (New Zealand)
    en juillet 2015,sans problème pour tahiti (PF)bien sùr, un transitaire,les démarches administratives locales,qui plus est le dollar NZ est intéressant par rapport au CFP, il est vrai pour les USA, c'est interdit !!
    LANGOMAZINO John 2016-01-23 17:44:00
    Je viens de lire les commentaires de Luc,concernant l'interdiction de commander une Harley-Davidson neuve sur I'International,
    je suis désolé de le contredire, j'ai commandé ma H.D. une Dyna FLD Switchback 103 cubic (neuve)à Auckland (New Zealand)
    en juillet 2015,sans problème pour tahiti (PF)bien sùr, un transitaire,les démarches administratives locales,qui plus est le dollar NZ est intéressant par rapport au CFP, il est vrai pour les USA, c'est interdit !!
    LANGOMAZINO John 2016-01-23 17:44:00
    Je viens de lire les commentaires de Luc,concernant l'interdiction de commander une Harley-Davidson neuve sur I'International,
    je suis désolé de le contredire, j'ai commandé ma H.D. une Dyna FLD Switchback 103 cubic (neuve)à Auckland (New Zealand)
    en juillet 2015,sans problème pour tahiti (PF)bien sùr, un transitaire,les démarches administratives locales,qui plus est le dollar NZ est intéressant par rapport au CFP, il est vrai pour les USA, c'est interdit !!
    TEKI TOA 2016-01-23 15:22:00
    "Avoir une Harley-Davidson en guise de moto, c’est comme avoir une Ferrari pour voiture". Hmmm, mauvais choix de comparaison.

    La Ferrari, comme la Rolex ou les chaussures Berluti évoquent le luxe et le prestige, pas la HD.

    HD c'est plutot le mythe, la passion.

    Une bonne comparaison face à une Ferrari serait une Midual Type 1 ou une Ecosse Titanium Serie XX.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete