Hawaiki lance la construction de son câble transPacifique

    samedi 2 avril 2016

    Hawaiki Submarine Cable, la société de Rémi Galasso basée en Nouvelle-Zélande, a annoncé hier le début de la construction de son câble transPacifique de 14 000 km, qui reliera l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Hawaii et les États-Unis. La connexion avec plusieurs pays insulaires de la région reste une option. La société américaine TE SubCom est chargée des travaux et le contrat signé entre les deux sociétés est entré en vigueur hier, avec le versement d’un dépôt de garantie par Hawaiki.
    Ce projet date de 2012 et il aura fallu quatre ans pour en boucler le financement. Rémi Galasso, qui fut le promoteur malheureux du projet de câble SPIN (South Pacific Islands Network) à la fin des années 2000, semble donc avoir finalement réuni les 350 millions de dollars nécessaires au projet. Les sources de financement sont TE SubCom, les préventes aux fournisseurs d’accès Internet, Eion Edgar, célèbre philanthrope et investisseur kiwi, et Malcolm Dick, qui a fait fortune dans les télécoms néo-zélandais et australiens dans les années 1990. L’association des usagers des télécommunications néo-zélandaise indique que ce sont les grandes entreprises numériques étrangères et les chercheurs universitaires qui se montrent les plus demandeurs d’une capacité Internet améliorée dans la région.

    Raccordement des îles
    Hawaiki promet une capacité de 30 terabits/seconde et offre la possibilité de raccordements additionnels le long de son parcours, non compris dans le financement actuel. Ce qui signifie que les îles qui voudraient se raccorder au câble Hawaiki doivent payer cash, soit pour une dérivation immédiate, soit pour une unité de branchement utilisable à une date ultérieure. L’un des premiers pays insulaires à se raccorder pourrait être les Samoa américaines. Les points d’atterrage prévus pour l’instant sont Sydney, Mangawhai au nord d’Auckland, Oahu et Pacific City dans l’Oregon, sur la côte ouest des États-Unis.
    Rémi Galasso prend ainsi de vitesse deux autres projets privés sur le même axe : APX Est et surtout Moana, de Bluesky et Alcatel-Lucent, le seul qui envisageait de raccorder Tahiti. Mais c’est avant tout une bonne nouvelle pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande, cette dernière étant pratiquement entièrement dépendante du câble Southern Cross.
    Pour aider à la sécurisation du câble Honotua, la Polynésie française, elle, table sur l’accord de coopération signé en février dernier par Édouard Fritch avec les gouvernements de la Nouvelle-Zélande, des îles Cook, de Niue et de Tokelau. Dans ce cadre, un groupe de travail doit présenter ses solutions d’ici fin juillet.

    C.P.

    Cultures-sud 2016-04-04 13:49:00
    Bien entendu, il faut être complètement abruti pour comprendre qu'il suffira de se brancher sur les îles Samoa pour accéder au nivrana de la toîle... et échapper au monopole de l'OPT... Bon, il faudra passer par une révision du statut de la Polynésie française (un simple referendum suffira)... Ce qui ne résoudra en rien les problèmes des archipels, notamment les Marquises... Mais, les abrutis que nous sommes, confondus par l'élégance et l'intelligence de Raerae hetero (sic), ne peuvent que s'incliner.
    raerae hétéro 2016-04-04 09:47:00
    @ Manhattan & Cultures-sud


    On peut connecter Tahiti aux iles Samoa, sa nous rendra indépendant de l'OPT et de la concurrence pour le bien de notre portefeuille.
    C'est ce qu'il fallait comprendre bande d'abruti.
    Cultures-sud 2016-04-03 11:17:00
    En clair, on voit que cela nous passe encore sous le nez... Polynésiens en général et marquisiens en particulier... Cette info ne nous concerne donc pas et ne méritait pas un traitement si particulier.... Décidément, pour les bonnes nouvelles, il faut chercher ailleurs... Mais il est vrai qu'on respecte le cahier des charges (décharge?) : ne déplaire ni aux annonceurs, ni au pouvoir en place.
    PAVLOVA 2016-04-03 00:55:00
    Pauvres contribuables va....ce sera encore moins operationnel et surtout plus cher a la fin du mois....cherchez l'erreur et surtout les cocus de l'histoire au garde a vous....ole ole ure hore ma !!!
    Manhattan 2016-04-02 14:48:00
    On s'en fout de NZ ou Australie, nous on veut un cable qui passe aussi par Tahiti
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete