Habillage fond de site

Hawaiki Nui Va’a, c’est parti

mercredi 2 novembre 2016

Les pirogues ont été pesées lundi et inspectées hier matin. Le parc a fermé ses portes à 14h30 et ne rouvrira que pour le départ demain. (© Benoît Buquet)

Les pirogues ont été pesées lundi et inspectées hier matin. Le parc a fermé ses portes à 14h30 et ne rouvrira que pour le départ demain. (© Benoît Buquet)

 

 

La 25e Hawaiki Nui Va’a  a commencé ce matin à 7 h 30 avec la première étape entre Huahine et Raiatea. La journée d’hier était consacrée à la préparation et au contrôle des pirogues. La grande majorité des rameurs se reposait hier, toute la journée à Huahine.

 

 

Derniers réglages, derniers nettoyages, et du repos pour les athlètes ! C’était la dernière journée des préparatifs de la 25e Hawaiki Nui Va’a, hier à Fare, la petite capitale de Huahine. Une journée consacrée uniquement à la préparation des pirogues. « Pour les rameurs, l’entraînement est fini. Là, c’est repos », a dit Gérard Teiva, l’entraîneur de Team OPT qui a envoyé ses gars se reposer à midi, tout comme le coach de Shell Mario Cowan. Les vainqueurs de l’an dernier, EDT Va’a, ne se sont même pas montrés. La pirogue EDT était prête depuis lundi soir.

La pesée a été terminée lundi soir. Tous les va’a participants ont été contrôlés pour avoir un poids minimum de 150 kg, par équité. « Nous avons été pesés à 148 kg, expliquait l’entraîneur de l’équipage Banque de Polynésie. Du coup, nous avons dû mettre un plomb à l’avant de la pirogue. C’est un plomb de
2,5 kg. Donc nous sommes perdants pour 500 grammes, calculait-il. 500g, ça n’a l’air de rien, mais au bout de cinq heures de course, vous les sentez les 500 grammes. »

Pour d’autres équipages, le surpoids ne semble pas poser de problème. Voici un officiel qui pose un autocollant vert sur la pirogue Shell B, pesée à 157 kg : « Le vert signifie que le va’a est au dessus des 150 kg minimum réglementaires et qu’il n’y a pas de plomb à rajouter. » Tous les jours, après chaque étape, les responsables de la course iront vérifier que les plombs posés n’ont pas bougé.

La pesée étant terminée depuis lundi, la principale préoccupation de la journée d’hier était de coller les « stickers » réglementaires. Pour chaque pirogue, 19 autocollants avec les logos des partenaires commerciaux de la course. À coller dans un ordre précis pour ne pas risquer une sanction. Le ballet a duré de longues heures pour que les cent pirogues posées sur la pelouse soient toutes estampillées.

À 14h30, les officiels ont constaté quelques manquements. La pénalité pour défaut de sticker est de 5 minutes. C’est la plus lourde sanction.
Ensuite, les rameurs devaient s’enregistrer pour la course et obtenir un bracelet chacun pour pouvoir prendre le départ ce matin. À 14h30 hier, le parc des va’a et le bureau des officiels ont été fermés pour laisser la place à une réunion des commissaires de course et à la cérémonie d’inauguration. Gérard Teiva, de Team OPT, a simplement conclu hier midi : « Le matériel est prêt. Les rameurs sont prêts. On attend plus que le départ. »

Benoît Buquet

 

 

capture-decran-2016-11-02-a-09-36-36

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete