Hawaiki Nui va’a – EDT A remporte la 1ère étape (CLASSEMENT)

    mercredi 4 novembre 2015

    On avait annoncé une course très ouverte compte tenu du nombre de vainqueurs potentiels de la 24e édition de la Hawaiki Nui Va’a. Mais l’on a dû réviser notre jugement dès l’arrivée de la première étape, hier, tant EDT Va’a A a maîtrisé son sujet lors de la traversée entre Huahine et Raiatea. 
    Il peut encore y avoir des rebondissements au cours des deuxième et troisième étapes entre Raiatea et Taha’a aujour-d’hui, puis entre Taha’a et Bora Bora demain, mais les rameurs de l’EDT ont tellement impressionné que l’on ne voit pas comment (sauf grosse casse matériel) ils pourraient laisser échapper un deuxième succès d’affilée sur la Hawaiki Nui Va’a. 
    Le départ de l’édition 2015 a été donné dans la baie de Fare à 7 h 30 précises comme prévu et sous un ciel dégagé. Les 
    83 va’a seniors et vétérans s’élançaient pour deux kilomètres de course en lagon avant de rejoindre la haute mer. 
    Paddling Connection prenait un très bon départ et comptait déjà plus de 100 mètres d’avance sur ses premiers poursuivants composés d’EDT Va’a A et B et de Team OPT à la passe de Fare. Les autres ténors, Shell Va’a, Air Tahiti et Matairea Hoe suivaient de près. Tous les va’a semblaient alors prendre le même cap en pointant directement sur Uturoa. EDT Va’a faisait déjà forte impression et revenait peu à peu sur Paddling Connection. Les partenaires de Steeve Teihotaata prenaient la tête après 50 minutes de course, Shell Va’a A et Team OPT pointant toujours en troisième et quatrième position. 
    Les conditions météorologiques se dégradaient après 1 h 40’ de course, la pluie tombant par rafale, ce qui rafraîchissait les rameurs mais rendait plus difficile le respect du cap, compte tenu du peu de visibilité de Raiatea. Shell Va’a A et Team OPT prenaient d’ailleurs un cap plus au sud, ce qui sera toutefois volontaire apprendrons-nous par la suite. 

    Le triomphe est complet pour EDT

    La houle ayant fait son appa-rition, cela devait servir la cause de Matairea Hoe et de son ca-pitaine Manutea Owen, expert en la matière. Mais le club de Huahine n’en profitera pas, bien au contraire. Devant, EDT Va’a A conservait un rythme élevé et creusait constamment l’écart. 
    À l’arrivée devant le port de Uturoa, EDT Va’a A bouclait la première étape en 3 h 28’ 39”. Il fallait attendre près de quatre minutes pour voir arriver Shell Va’a B qui avait, a priori, choisi un meilleur cap que son équi-pe A. EDT Va’a B complétait le triomphe du club en prenant la troisième place. 
    Air Tahiti a confirmé sa montée en puissance progressive dans la hiérarchie de la Hawaiki Nui Va’a au fil des années en prenant la quatrième place. Paddling Connection avait souffert dans la deuxième moitié de course et terminait cinquième alors que Hinaraurea, le club de Raiatea qui avait fait figure de révélation en 2014 (3e au général), revenait bien sur la fin pour prendre la sixième place de l’étape. 
    Shell Va’a A, Team OPT et surtout Matairea Hoe (2e en 2014) figuraient bien dans le Top 10, mais cela ne constituait pas vraiment une satisfaction pour des clubs qui visent le podium final. 
    En revanche, énorme bonheur pour Team Tupuai de Tubuai dont la septième place est re-marquable. Tohivea terminait 32e et premier chez les vétérans, les Français de Méduse Va’a et les Américains de NAC étant à créditer d’une prestation très honorable avec les 42e et 44e places. 
    La deuxième étape conduira donc, aujourd’hui, les rameurs de Raiatea à Taha’a. Elle n’est pas de nature, traditionnellement, à générer de gros écarts entre les meilleurs. Mais elle pourrait bien, par contre, asseoir encore un peu plus la supériorité affichée hier par EDT Va’a A. 

    Patrice Bastian 
     

     

    Le classement des séniors hommes

    Le classement des vétérans Hommes

    Les autres classements

    Punaauia Va’a et Mou’a Tamaiti No Papara au courage

    Les courses des vahine et taurea, figurant comme de coutume au programme de la Hawaiki Nui Va’a le mercredi après-midi à Raiatea, se sont déroulées, hier, dans de très difficiles conditions météo. Punaauia Va’a chez les dames et Mou’a Tamaiti No Papara chez les juniors ont été les plus résistants pour s’imposer dans le mauvais temps. 
    Les organisateurs avaient dé-cidé, cette année, de changer le parcours de ces deux courses en les programmant dans le lagon tout au long de la portion aller, de façon à ce qu’elles soient mieux suivies par le public. 
    Après le passage par la passe de Avera, le retour s’effectuait par la haute mer. Rappelons que ces courses se déroulaient essentiellement en haute mer par le passé. Malheureusement, le temps exécrable, avec de fortes pluies continues, n’ont pas attiré le public le long du parcours en lagon. 
    Cela n’a nullement atténué la volonté des rameuses et rameurs qui se sont battues avec beaucoup de courage contre les éléments. 
    Chez les dames, dont c’était le vingtième anniversaire de l’épreuve, Punaauia s’est le mieux adapté aux conditions de course en bouclant les 24 kilomètres en 2 h 11’ 59” pour l’emporter devant Team OPT (2 h 13’ 43”) et Arenui Va’a (2 h 14’ 19”). Team Bora Bora, vainqueur des trois dernières éditions, s’est contenté de la septième place. 
    En juniors, succès de Mou’a Tamaiti No Papara qui l’emporte pour la deuxième année consécutive. Les jeunes rameurs de Papara ont terminé en 1 h 47’ 10” devant Shell Va’a (1 h 49’ 05”) et District de va’a de Bora Bora (1 h 50’ 54”). 
    Rendez-vous était déjà donné à tous pour l’édition 2016 lors de la remise des prix. 

    Patrice Bastian 

    Lune 2015-11-05 08:12:00
    Pénalité pour ceux qui surf les vagues des bateaux c'est pas une belle course, j'espère que la fédération va réagir
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete