Hawaiki Nui Va’a – La mairie de Bora Bora interdit la consommation d’alcool aux abords de Matira

    mercredi 4 novembre 2015

    Face à la recrudescence de la délinquance à Bora Bora, le maire a décidé de réagir par un moyen assez radical en interdisant la consommation d’alcool sur la plage publique de Matira et ses abords lors du conseil municipal du 2 novembre.  Il s’agit de « renforcer la sécurité de la population et des touristes. »  Cette disposition est prise en prévision de l’arrivée de la course Hawaiki Nui va’a mais aussi des « fêtes de fin d’année et de  toutes réunions favorisant l’alcoolisme, la pollution et les nuisances sonores ».
    Le maire, appuyé de son conseil municipal, interdisent « la consommation de boissons alcoolisées sur les voies publiques du territoire communal, sur la servitude de la pointe Matira, au fare pote’e de Matira, sur la plage publique de Matira et ses abords à compter du fare pote’e jusqu’au virage, sur terre comme sur mer jusqu’à 300m à partir du rivage ».
    La commune a constaté une « augmentation de la consommation d’alcool sur la plage publique de Matira et ses abords, notamment de personnes mineures, le ramassage important de verres brisés, plastiques ou canettes aluminium sur terre et dans le lagon ».
      Les infractions à l’arrêté n°170/2015 du 2 novembre 2015 seront constatées et poursuivies par tout officier de police judiciaire ou agent des forces de l’ordre habilité à dresser un procès verbal, conformément aux lois et règlement en vigueur.
     

    vahinehau 2015-11-05 00:48:00
    C''est clair que maintenant les magasins vendeur d''alcool abuse des mineurs car ceux qu''ils les interessent c''est de vendre et pas de s''inquieter des jeunes buveurs qui finissent dans des etats comateux !! Ils devraient controler les pieces d''identité
    guguss 2015-11-04 12:59:00
    Pourquoi on ne poursuit pas en justice les fournisseurs d'alcool au mineurs, pourquoi la justice les protèges?
    Inconnu 2015-11-04 10:04:00
    Ce ki est mieux C d'interdire d'en vendre de l'alcool ce jour là..
    Martin 2015-11-04 09:30:00
    L’alcool est beaucoup plus dévastateur pour l’individu et pour la société qu’on veut l’admettre. Quelle que soit son image de fête et de convivialité, c’est bien d’une drogue licite dont il s’agit.

    L’alcool est une drogue dure, vendue à chaque coin de rue, qui concerne des millions de personnes et coûte très cher à la société. Les chiffres sont sans concession : l’alcool touche 10% de la population adulte. Soit environ cinq millions de personnes (Source Inserm). Sur ces cinq millions, deux millions se débattent avec la dépendance. C’est en fait une des addictions les plus aigües qui soient.

    Les drogues "dures" sont la cocaïne, le crack, le LSD, l'héroïne ou l'alcool. Elles entrainent une dépendance très forte et une forte nocivité. Selon une étude britannique (Croixbleue.fr), sur une échelle de dangerosité de 0 à 100, l'alcool est évalué à 72, l’héroïne à 55 et le crack à 44.
    Les drogues "douces" n'ont qu'un effet mineur sur l'organisme, elles désignent presque exclusivement le cannabis et ses dérivés. Elles peuvent entrainer une dépendance mentale très faible et le risque de décès par surdose est nul. La prise d'une drogue douce à long terme peut conduire à la toxicomanie. Le tabac est nocif et entraîne une très forte dépendance, cependant il est considéré comme une drogue douce.
    mana 2015-11-04 08:45:00
    encore un rahui instaure par un maire qui se prends pour le ari'i.....le temps de ne change rien....
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete