Habillage fond de site

Hawaiki Nui Va’a : Place à la plus grande course au monde de pirogues

jeudi 26 octobre 2017

hawaiki nui va'a

Cent quarante pirogues devraient être au départ de la 26e Hawaiki Nui, du 1er au 3 novembre aux îles Sous-le-Vent. (© archives LDT)


Cent cinquante kilomètres et une douzaine d’heures de course en trois jours, toutes épreuves confondues. Cent quarante va’a inscrits, un millier de rameurs et une impressionnante flotte d’au moins 400 bateaux suiveurs. La plus grande course au monde de pirogues sans changement est de retour aux îles Sous-le-Vent pour la 26e année.

Le comité organisateur de Hawaiki Nui Va’a a levé le voile sur la liste des inscrits. Tour d’horizon des enjeux sportifs.

• EDT Va’a tente le quadruplé

Chez les seniors hommes, EDT Va’a vise un quatrième titre consécutif, comme Shell Va’a entre 2005 et 2008.

Les rameurs entraînés par Heiarii Mama sont attendus comme des favoris après trois démonstrations les années précédentes. Les outsiders : Shell Va’a, Team OPT, Paddling Connection ou encore Team Tupuai.

Nouveauté cette année, la participation étrangère explose : six équipages non tahitiens sont inscrits chez les seniors hommes.

Ils étaient même sept la semaine dernière, mais la présidente du comité organisateur, Élise Maamaatuaiahutapu, a annoncé mardi le forfait des Hawaiiens de Red Bull Wa’a, refroidis par la polémique au sujet de leur partenariat avec EDT Va’a pour remporter la Moloka’i Hoe.

En revanche, l’équipage japonais revient pour la deuxième année consécutive, et deux clubs débarquent de France, Toulon Va’a et Méduse Va’a.

 

• Les vétérans de Tohivea en jaune ?

Chez les vétérans, il y a du neuf. Alors qu’ils étaient jusqu’à présent intégrés dans le peloton des seniors, ils prendront cette année le départ cinq minutes après et on pourrait assister à un combat entre vétérans.

Afin de les mettre en valeur, le comité organisateur annonce que les rameurs en tête du classement des vétérans porteront des tricots jaunes comme les seniors.

Les vétérans de Tohivea ont été vainqueurs en 2015 et 2016.

Ils ont impressionné l’an dernier avec un temps à quatre minutes du record de la catégorie (10 h 18’ 45’’) . Le 9 septembre 2017, ils ont remporté la Catalina Crossing en Californie dans la catégorie des masters, pour démontrer qu’ils sont toujours en pleine forme.

 

• Les filles de Teva face aux Hawaiiennes

Victorieuses en 2016, les coéquipières de Hinatea Bernadino viennent défendre leur titre sur les 24 kilomètres du parcours féminin à Raiatea.

Elles aussi ont remporté la Catalina Crossing. Elles aussi ont impressionné ces derniers mois. Mais elles craignent la concurrence venue de l’extérieur : “On sait que les Hawaiiennes ont fait une sélection pour la Hawaiki Nui Va’a, avec l’objectif de prendre leur revanche après les Championnats du monde de va’a marathon”, expliquait la barreuse de Teva, Maïté Lorfèvre, après la Air Tahiti Nui Race le 21 octobre.

 

• Qui détrônera les juniors de Papara ?

Trois victoires consécutives dans la catégorie des juniors, en 2014, 2015 et 2016. Cela n’avait jamais été réalisé avant. Mou’a Tamaiti no Papara, le club du président de la fédération, Rodolphe Apuarii, se présente avec une ambition intacte.

Pour remporter une quatrième victoire de rang, les rameurs de Papara devront surveiller Tamarii Faanui Piroguiers, de Bora Bora, deuxièmes en 2016 et champions du monde en juin dernier. Team OPT et deux pirogues d’EDT Va’a seront également sur la ligne de départ.

 

Benoît Buquet

 

PROGRAMME hawaiki nui

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete