Habillage fond de site

Hawaiki ouvre une nouvelle route sous-marine vers les États-Unis avec accès direct à Los Angeles

jeudi 20 juin 2019

Hawaiki étend son réseau dans le Pacifique. (© DR)

Hawaiki étend son réseau dans le Pacifique. (© DR)

Hawaiki Submarine Cable LP a annoncé hier l’extension de son réseau sous-marin avec une nouvelle route directe vers Los Angeles, offrant une plus grande connectivité et une diversité de routes aux clients opérant entre l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis. La nouvelle liaison – basée sur le segment le plus à l’est du câble SEA-US – complète les liaisons existantes entre Hawaiki et les États-Unis, notamment Hillsboro, Seattle et Hawaii.

Los Angeles devient le troisième PdP (pocket data protocol) de Hawaiki sur la côte ouest américaine. Cette architecture innovante introduit notamment un nouveau chemin de latence ultra-faible entre Sydney et Los Angeles, spécialement conçu pour prendre en charge de manière optimale les applications sensibles à la latence telles que les jeux en ligne et le trading haute fréquence.

“Alors que la demande de capacité continue à augmenter fortement, les clients sont constamment à la recherche de solutions de connectivité polyvalentes. Cette expansion marque une étape importante pour Hawaiki dans la mesure où elle renforce notre position sur le marché américain et améliore considérablement la flexibilité de notre réseau”, a déclaré Remi Galasso, PDG de Hawaiki, via un communiqué transmis hier aux rédactions.

 

Hawaiki, un projet rejeté par la Polynésie française

 

“Il fournit également à nos clients de nouvelles options puissantes en termes de pro- duits de capacité, de points de livraison et de diversité de routage.”
Lancé en juillet 2018, le câble trans-Pacifique Hawaiki est un câble en réseau haut débit neutre en fibres optiques pour les réseaux maritimes, d’une capacité nominale de 67 Tbit/s. Hawaiki est le lien le plus rapide et le plus important reliant l’Australie et la Nouvelle-Zélande à Hawaii et aux États-Unis continentaux.
Si la câble Hawaki parle aux Polynésiens, c’est que ce câble, le fenua a failli y demander son raccordement. En 2016, la Polynésie, qui cherchait à sécuriser son câble Honotua, ne retenait pas l’offre de Hawaiki. Pourtant, les promoteurs annonçait alors que “Hawaiki était en mesure de proposer aux opérateurs du fenua le mégabit à moins de 12 dollars par mois et de diviser par deux la facture Internet des Polynésiens”.

Problème, connecter Hawaii à la Polynésie française, cela était déjà fait, le Pays a donc regardé vers une autre option. Ce sera finalement Manatua, câble qui reliera Tahiti aux îles Cook, à Niue et aux Samoa et qui sera posé en décembre. Les Samoa qui sont d’ailleurs déjà reliés à… Hawaiki.

Bertrand Prévost

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous que la visite de la ministre de la Justice au fenua pourrait régler le problème foncier ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete