Heiva i Tahiti – 5e soirée de concours de chants et de danses, vendredi dernier

    lundi 11 juillet 2016

    La scène de pêche au filet a été particulièrement réussie et a suscité une vague d’applaudissements dans le public. (Photo : Élénore Pelletier)

    La scène de pêche au filet a été particulièrement réussie et a suscité une vague d’applaudissements dans le public. (Photo : Élénore Pelletier)


    Tamarii Mataiea envoûte le public avec sa danse du filet de pêche

     

    La soirée de vendredi dernier a vu défiler trois groupes de danse et deux groupes de chant. Pour sa première apparition sur la scène de To’ata, le groupe de danse amateur Pupu ‘ori tamarii Vairao a fait une belle prestation. Temaeva, célèbre groupe de Coco Hotahota, grand vainqueur du Heiva i Tahiti 2015, était également au programme pour présenter un show sur le thème du tama’a, qui cette année n’a pas transporté les foules.

    La belle surprise de cette 5e soirée, c’est le groupe de danse Tamarii Mataiea, avec notamment une incroyable scène de pêche au filet et une danseuse solo remarquable. Côté chant, Tamarii Papara et Faretou no Huahine, tous deux habitués du Heiva, ont donné de belles prestations.
    É.P.

     

     

     

    Pupu ‘ori tamarii Vairao en hura ava tau

    C’est Pupu ‘ori tamarii Vairao qui a ouvert la 5e soirée du Heiva i Tahiti, vendredi dernier, avec une prestation sur le thème de “la destinée de Maui né fœtus”. Le groupe a choisi de raconter une version très singulière de la légende de Maui, issue des traditions orales transmises depuis la nuit des temps par les ancêtres de Vaira’o.

    Maui aurait été placé volontairement par les dieux dans le monde des humains et plus particulièrement dans la chefferie de Vai-Uru. Arrivé au monde prématurément, il aurait été jeté dans la rivière. Puis il aurait été récupéré et placé dans la grotte de Fa’a’ana, où il aurait grandi mi-homme mi-dieu.

    Pour une première présentation au Heiva i Tahiti, le groupe hura ava tau, constitué de 154 artistes, a présenté un spectacle de qualité, avec une orchestration originale très entraînante, des danses énergiques et des danseurs très impliqués. Le groupe devrait continuer à faire parler de lui dans les années à venir.

    Le groupe hura ava tau a présenté un spectacle de qualité, avec une orchestration originale  très entraînante, des danses énergiques et des danseurs très impliqués. (Photo : Élénore Pelletier)

    Le groupe hura ava tau a présenté un spectacle de qualité, avec une orchestration originale très entraînante, des danses énergiques et des danseurs très impliqués. (Photo : Élénore Pelletier)

     

     

     

    Tamarii Papara en tarava Tahiti

    Créé en 1881, Tamarii Papara est à ce jour le groupe qui comptabilise le plus de participation au Heiva i Tahiti. Arrivé à la deuxième place en catégorie tarava Tahiti, l’an dernier, le groupe est bien décidé à décrocher la première place pour cette édition du Heiva. Le thème choisi est “Ahani… (si seulement)”. C’est Mike Tessier-Mohati, chef de groupe et ra’atira qui en est l’auteur.

    Le ra’atira Mike Tessier-Mohati est aussi le chef de groupe et l’auteur des compositions  de Tamarii Papara. (Photo : Élénore Pelletier)

    Le ra’atira Mike Tessier-Mohati est aussi le chef de groupe et l’auteur des compositions de Tamarii Papara. (Photo : Élénore Pelletier)

     

     

     

     

    Faretou no Huahine en tarava Raromatai

    C’est tout de vert vêtus que les 100 artistes de Faretou no Huahine ont fait leur apparition sur la scène de To’ata, vendredi dernier. Cette année, ce jeune groupe créé en 2011 et dirigé par Edwin Teheiura, a choisi pour thème Hiva. Leur participation au Heiva est régulièrement remarquée par les membres du jury, car dans la catégorie tarava Raromatai, ils ont obtenu le 2e prix en 2012 et le 3e prix en 2014.

    C’est tout de vert vêtus que les 100 artistes de Faretou no Huahine ont fait leur apparition  sur la scène de To’ata, vendredi dernier. (Photo : Élénore Pelletier)

    C’est tout de vert vêtus que les 100 artistes de Faretou no Huahine ont fait leur apparition sur la scène de To’ata, vendredi dernier. (Photo : Élénore Pelletier)

     

     

     

     

    Tamarii Mataiea en hura tau

    Les 160 artistes de Tamarii Mataiea ont donné vie à la magnifique histoire de Aumairea, beauté légendaire de Maraepau à Mataeia. Le groupe, dirigé par Alfred Ariioehau, a remporté le 2e prix en catégorie hura tau, l’an dernier. La scène de pêche au filet a été particulièrement réussie et a suscité une vague d’applaudissements dans le public.

    La prestation d’Océane Ehrhardt (candidate à Miss Tahiti) pour le titre de meilleure danseuse a été remarquable. La jeune femme a ébloui le public et les photographes en présentant une magnifique prestation pleine de grâce et de délicatesse.

    Les 160 artistes de Tamarii Mataiea ont donné vie à la magnifique histoire de Aumairea, beauté légendaire de Maraepau à Mataeia. (Photo : Élénore Pelletier)

    Les 160 artistes de Tamarii Mataiea ont donné vie à la magnifique histoire de Aumairea, beauté légendaire de Maraepau à Mataeia. (Photo : Élénore Pelletier)

     

     

     

     

    Temaeva en hura tau

    La prestation de Temaeva, vainqueur du Heiva i Tahiti 2015, en catégorie hura tau, était très attendue par le public, cette année. Toutes les places des gradins étaient d’ailleurs occupées, lors de leur passage sur la scène de To’ata. Joie, amour et fleurs multicolores, voilà les ingrédients choisis cette année par Coco Hotahota, le célèbre chef de groupe pour son spectacle sur le thème des “festivités à l’occasion de l’inauguration du tahua farereira’a”.

    Temaeva a fait la part belle aux mama, qui ont merveilleusement bien dansé aux côtés des jeunes artistes, démontrant ainsi qu’elles avaient toute leur place sous les feux des projecteurs de To’ata. Si la cérémonie du tambour a fort impressionné le public, tant par son originalité que par la joie de danser que l’on pouvait lire sur le visage des danseurs, le reste du spectacle n’a pas transporté les foules. Le public a d’ailleurs été avare en applaudissements, en fin de soirée.

    Joie, amour et fleurs multicolores, voilà les ingrédients choisis cette année encore par Coco Hotahota, le célèbre chef de groupe. (Photo : Élénore Pelletier)

    Joie, amour et fleurs multicolores, voilà les ingrédients choisis cette année encore par Coco Hotahota, le célèbre chef de groupe. (Photo : Élénore Pelletier)

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete