Habillage fond de site

Heiva I Tahiti – Heihere se lance dans la compétition en Hura ava tau

jeudi 4 avril 2019

Une centaine de danseurs et danseuses accompagnée d’une vingtaine de musiciens et de choristes composent cette année la troupe Heihere de Herenui et Heifara. / Photo : J Rey/LDT

Une centaine de danseurs et danseuses accompagnée d’une vingtaine de musiciens et de choristes composent cette année la troupe Heihere de Herenui et Heifara. / Photo : J Rey/LDT


Pour la troisième fois depuis 2015, la troupe Heihere se présentera au Heiva I Tahiti en catégorie Hura ava tau. Une centaine de danseurs et danseuses ont démarré les répétitions depuis le 6 février, ils sont accompagnés d’une vingtaine de musiciens et choristes. Après un troisième prix en 2015, puis un second prix en 2017, la troupe de Herenui et Heifara compte bien se placer cette année sur la plus haute marche du podium.

Pour le Heiva I Tahiti qui aura lieu du 4 au 20 juillet, treize groupes de danse se produiront sur la scène mythique de To’ata, dont six en catégorie Hura ava tau (amateurs) et sept en catégorie Hura tau (professionnels). La catégorie qui nous intéresse ici, est Hura ava tau avec Heihere, seule troupe qui représentera cette année l’île de Moorea. Une troupe qui connaît bien la scène et en particulier celle du Heiva I Tahiti pour y avoir déjà participé à deux reprises, en 2015, avec un beau troisième prix obtenu pour sa première participation, et en 2017, un second prix.

 

Un troisième jour de répétition

 

Heihere, c’est bien sûr la troupe de Herenui et Heifara qui, cette année, a réussi à rassembler 70 filles et 30 garçons. Depuis début février, tous répètent sur un parking isolé du Port autonome de Vaiare, deux fois par semaines en début de soirée (mardi et jeudi), un troisième jour de répétition a été ajouté depuis le début du mois.

Les deux responsables nous avouent être en très grande forme pour se lancer une nouvelle fois dans la bataille, leur objectif cette année, revenir dans leur île avec le premier prix en Hura ava tau, qui permettra à la troupe de se placer en catégorie professionnelle (Hura tau) pour les prochaines compétitions.

La troupe est au début de ses répétitions, il reste donc encore beaucoup de travail pour parfaire la représentation destinée au prochain concours de danse, mais, comme le confirment Herenui et Heifara, “le groupe que nous avons est composé d’un noyau de danseurs fidèles auxquels s’ajoutent, chaque année des nouveaux. Il s’agit de personne, femmes et hommes d’un peu partout à Moorea, afin que Heihere représente bien toute l’île de Moorea”.

Du côté orchestre, c’est Larry Tavaitai, qui en est le chef, un jeune musicien qui a déjà fait ses preuves lors de la représentation de la troupe en 2017. Cette année, l’orchestre de Heihere sera composé d’une vingtaine de percussionnistes, plus huit autres pahu tupai qui s’installeront sur la scène. Quant à la chorale, elle sera menée par Thilda, qui a composé les chants. Herenui et Heifara ne dévoileront pas le thème, comme pour toutes les formations, cela restera un secret jusqu’à la présentation sur la scène de To’ata.

Un seul indice, un arbre sera mis à l’honneur sur un thème écrit par Taua. Depuis donc quelques semaines, les répétitions vont bon train. À partir du mois d’avril, la troupe devrait bénéficier de la salle polyvalente de Afareaitu afin d’être davantage protégée des caprices météorologiques qui durant ces derniers jours n’ont pas épargné la troupe. Pas de quoi toutefois décourager Heihere.

 

LDT

 

2MOO 5 heihere

Larry le chef d’orchestre, Herenui et Heifara les deux responsables de la troupe, et Thilda, qui a composé les chants. / Photo : J Rey/LDT

3MOO 5 heihere

Les répétitions ont lieux désormais trois fois par semaine, à Vaiare et à Afareaitu. / Photo : J Rey/LDT

4MOO 5 heihere 5MOO 5 heihere

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous que la visite de la ministre de la Justice au fenua pourrait régler le problème foncier ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete