Heiva i Tahiti – Troisième soirée de concours de chants et danses, samedi 2 juillet

    lundi 4 juillet 2016

    La soirée de samedi 2 juillet a vu briller deux nouveaux venus au Heiva i Tahiti : le groupe Hei Rurutu en hura ava tau avec son magnifique spectacle sur le thème “Ta’ema, l’apprenti orateur”, et le pupu himene Te Pare o Tahiti Aea qui a créé la surprise en tarava Tahiti. La soirée a également vu défiler Tamari’i Rapa no Tahiti en tarava Tuha’a Pae avec des himene sur le thème de “Vairaaroa” ; et le groupe hura tau Heikura Nui, qui a rendu un vibrant hommage à Wilfred Hoto, fils du chef de troupe et percussionniste émérite disparu il y a bientôt un an.

     

    Maraetefau Avaemai, en lice pour le concours de meilleur danseur. (Crédit Florent Collet/ LDT)

    Maraetefau Avaemai, en lice pour le concours de meilleur danseur. (Crédit Florent Collet/ LDT)

     

     

    Hei Rurutu en hura ava tau

    Il y avait du monde, samedi soir dernier dans les gradins de To’ata, pour assister à la toute première participation au Heiva du groupe Hei Rurutu. Et le public l’a confirmé par ses cris et applaudissements : quelle prestation ! Le spectacle de Hei Rurutu, intitulé “Ta’ema, l’apprenti ‘orateur”, fait la part belle au ‘orero avec trois jeunes orateurs au talent certain, qui intervenaient à chaque tableau pour raconter l’histoire de Rurutu, les hauts-faits et les lieux légendaires de l’île, les batailles entre les clans et l’avènement des villages de Avera, Moerai et Auti.
    La danse venait illustrer, compléter, voire souligner ce qui était dit.
    Les artistes, qui dégageaient une bonne énergie, nous ont embarqués à un rythme soutenu dans cette belle ode à l’histoire et à la culture de Rurutu.

    Hei Rurutu a fait sensation auprès du public, samedi  en ouverture de la soirée de concours. (Crédit F.C.)

    Hei Rurutu a fait sensation auprès du public, samedi en ouverture de la soirée de concours. (Crédit F.C.)

     

     

    Te Pare o Tahiti Aea en tarava Tahiti

    Te Pare o Tahiti Aea est une belle découverte qui nous vient de Pueu. Né en janvier dernier et mené par Teio Rapae, ce pupu himene participait pour la première fois au Heiva i Tahiti et a créé la surprise avec son tarava Tahiti. Les chanteurs ont interprété avec justesse et énergie l’histoire de la belle pointe de Fara-Ari, réputée pour ses senteurs délicates émanant de drupes de fara et des bractées de hinano.
    Ils ont su garder cette même énergie pour leur ‘ute paripari, leur ‘ute ‘arearea et leur himene ru’au.
    Une première participation à saluer.

     

    Le tarava Tahiti de Te Pare  o Tahiti Aea a été notre coup  de cœur de la soirée. (Crédit Vaiana Hargous)

    Le tarava Tahiti de Te Pare o Tahiti Aea a été notre coup de cœur de la soirée. (Crédit Vaiana Hargous)

     

    Tamari’i Rapa no Tahiti en tarava Tuha’a Pae

    Les champions en titre du tarava Tuha’a Pae (depuis trois années consécutives), nous ont chanté l’histoire de Vaira’aroa, une veuve vivant seule avec sa fille Niau, âgée de deux ans. Un hommage à l’amour inconditionnel d’une mère et un message simple : aimez-vous tant qu’il est encore temps. La prestation des Tamari’i Rapa no Tahiti nous a également rappelé la belle diversité de nos archipels avec un himene ru’au typique de chez eux. La différence notable réside en fin de phrase, avec un changement abrupt de tonalité pour tomber dans le grave, un peu comme une radio dont les piles viennent de mourir.

    Menés par Alphonse Riaria, Tamari’i Rapa no Tahiti a illustré l’amour inconditionnel d’une mère dans son tarava Tuha’a Pae.(Crédit Vaiana Hargous)

    Menés par Alphonse Riaria, Tamari’i Rapa no Tahiti a illustré l’amour inconditionnel d’une mère dans son tarava Tuha’a Pae.(Crédit Vaiana Hargous)

     

    Heikura Nui en hura tau

    Le groupe de Iriti Hoto a clos la soirée avec un spectacle pro-environnemental sur le thème “Rattache-toi à ta terre”. Le groupe a illustré le lien qu’entretenaient les ancêtres avec la nature, les changements et dégradations survenus au cours des ans et, enfin, l’importance de réagir et changer d’attitude face à cette terre bienfaitrice et nourricière. En aparté, le concours d’orchestre création a été l’occasion d’un vibrant hommage de la troupe à l’un des leurs, Wilfred Hoto, disparu il y a bientôt un an. Il est le fils du chef de groupe Iriti Hoto, mais aussi un musicien de talent dont les dernières créations ont été jouées samedi soir dernier.

    Heikura Nui a proposé un spectacle engagé et militant sur le thème “Rattache-toi à ta terre”. (Crédit Vaiana Hargous)

    Heikura Nui a proposé un spectacle engagé et militant sur le thème “Rattache-toi à ta terre”. (Crédit Vaiana Hargous)

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete