Heiva – La billetterie de la Maison de la culture débordée

mardi 2 juin 2015

Les candidats à l’achat de places pour le Heiva ne décolèrent pas. Leur déplacement jusqu’au seul guichet en place, avec deux caissières, à la Maison de la culture, relève d’une véritable expédition.
Non seulement des heures d’attente sont nécessaires pour décrocher le fameux sésame pour la place Toata, mais l’organisation mise en place a présenté aussi quelques défaillances. « Je me suis présenté avec le ticket 01 mais je me suis rendu compte que les caissières prenaient en priorité les tickets de la veille soit plus de 200 personnes. Puis, quelques heures plus tard, ils ont ouvert un nouveau guichet pour les nouveaux arrivants. Tout le monde s’est précipité mais pas forcément en priorité ceux qui attendaient depuis des heures » raconte Bernard. « Heureusement que mon amie ne travaille pas, elle va repasser plusieurs fois dans la journée voir si c’est notre tour » soupire Vaimiti.
« Je suis arrivée à 11 heures, j’ai eu le numéro 920 et les caissières en étaient au numéro 735. Forcément, 40 minutes pour une cliente, on a le temps de sécher sur place ! » s’exclame Stéphanie sur Facebook. « Heureusement, ils acceptent la carte de crédit, cela n’a pas toujours été le cas » souligne encore Pascal.
On peut légitimement se demander pourquoi la Maison de la culture n’a pas anticipé cette affluence, augmenté son personnel au guichet ou au mieux, permis une billetterie décentralisée ou par internet alors que le Heiva propose plus de 10 soirées pour un espace comprenant 4 000 places à chaque fois sur la place Toata.
La Maison de la culture répond sur sa page Facebook « qu’en tant qu’établissement public, elle n’est plus autorisée à déléguer sa vente à des prestataires privés » et que « le nombre de caisses à dû être limité pour des raisons techniques » .
Afin de remédier au problème, elle a étendu ses horaires d’ouverture lundi soir à 21 heures au lieu de 18 heures. Aujourd’hui mardi, elle a mis en place une caisse supplémentaire pour les personnes venant acheter moins de 10 places ainsi que les billets du Heiva des écoles et du Gala du conservatoire. La Maison de la Culture, visiblement confuse, tient à remercier vivement toutes les personnes qui ont attendu avec beaucoup de « gentillesse, patience et compréhension et qui ont accepté nos excuses et explications avec bienveillance ».

SG
 
 

    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete