Hina Nui a mis au jour un penu de ses ancêtres

    jeudi 16 février 2017

    penu

    Hina Nui Toofa, en présence ici de son compagnon, Bob Jones et de leur fille, Eleia, serait très intéressée d’en savoir plus sur son penu. Ceux qui pourraient apporter des réponses à ses questions peuvent la contacter au 87 31 89 25. (© Jeannot Rey/LDT)


     

    En nettoyant son jardin, Hina Nui a mis au jour un penu en très bon état. Selon, les premières constatations, il s’agirait d’un outil originaire des îles de la Société. Découvert sur une terre familiale, il pourrait avoir appartenu à un ancêtre de la famille.

     

    Ce magnifique penu, (pilon) dont la date reste à déterminer, catalogué dans le groupe des outils lithique d’origine océanienne, a été trouvé il y a quelques jours par hasard dans une vallée de Haumi (commune associée de Afareaitu) Moorea. C’est Hina Nui Toofa, qui réside sur une terre familiale, qui l’a découvert alors qu’elle travaillait dans son jardin.

    Ne sortait de la terre, qu’une partie de la tête, ou “poignée transversale” caractéristique des pilons des Îles de la Société. “Il a beaucoup plu ici il y a quelques jours…” précise Hina Nui, qui pense que ce sont les ruissellements d’eau qui ont érodé la surface du sol, mettant partiellement au jour ce penu.

    Réalisant que ce qui dépassait ne pouvait pas être qu’une simple caillasse, Hina Nui a creusé autour de la pierre et a dégagé ce magnifique outil qui se rapproche, de par la finesse de son exécution, d’une véritable œuvre d’art.

    D’une hauteur d’environ 20 cm pour un diamètre d’environ 12 cm, ce pilon “à ailettes” a été retrouvé en très bon état. Une des ailettes a été cassée, à cause très probablement d’un coup de barre-à-mine qui a servi pour la mise en terre d’une haie de auti, proche de l’endroit où a été trouvé l’outil. Mais ce fragment a été retrouvé près du corps principal.

    En Océanie, les pilons ou penu ont été très utilisés pour écraser des fruits ou des racines pour en faire de la nourriture ou des médicaments. Les pilons en pierre basaltique, (il en existe en bois et en corail), surmonté d’une barre transversale venaient surtout des Îles de la Société, en particulier de Maupiti, île située à l’ouest de Bora Bora, connue pour la qualité de sa pierre. Les pilons, outre leur utilisation en tant qu’ustensile, faisaient également l’objet d’échanges dans toute la région, parfois même sous une forme brute.

     

    Objets recherchés

     

    L’objet retrouvé dans le jardin familial de Hina Nui ferait partie de cette catégorie de penu provenant des Îles de la Société. Donc très probablement de Maupiti. Son âge, une analyse plus approfondie par les experts pourrait le déterminer, sachant que des penu ont été façonnés dans un espace-temps allant de la période pré européenne jusqu’au XIXe siècle.

    Aujourd’hui, ces objets sont particulièrement recherchés par les collectionneurs, celui de Hina Nui a cette particularité d’avoir été bien conservé, protégé par une longue période sous terre. Provenant très certainement d’un ancêtre de la famille vivant autrefois sur ces terres familiales, ce penu a retrouvé depuis quelques jours la lumière et trône désormais dans le petit fare familial de cette vallée de Haumi, en mémoire de celui qui l’a utilisé comme outil de travail, il y a de cela quelques siècles.
     

     

    De notre correspondant Jeannot Rey

     

    penu

    D’une hauteur d’environ 20 cm, ce penu à barre transversale à ailettes ferait partie des penu des Îles de la Société et plus précisément de Maupiti. (© Jeannot Rey/LDT)

     

     

     

     

      Edition abonnés
      Le vote

      Une proposition de loi du Pays, susceptible d'être prochainement adoptée, rendra plus accessible la stérilisation des animaux. Et vous, qu’en pensez-vous ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete