Habillage fond de site

Hitia’a a commémoré le passage de Bougainville

lundi 21 mai 2018

Bougainville inaugurationEn avril 1768, les deux navires de l’expédition Bougainville, la frégate La Boudeuse et la flûte L’Étoile, faisaient relâche à Hitia’a. La marine nationale, en partenariat avec la commune, a choisi la date symbolique du 17 mai, Journée du marin, pour commémorer ce passage historique sur la côte est de Tahiti. Pour l’occasion, le bâtiment multimissions B2M Bougainville, de retour d’opérations dans l’archipel des Tuamotu, a fait escale le long du littoral, à quelques encablures de la passe Tapora, encore appelée passe de la Boudeuse, du nom de la frégate du roi que commandait le comte Louis-Antoine Bougainville.

Descendant, depuis six générations, de son trisaïeul, Jean-François de Bronac de Bougainville, qui était à bord depuis Fakarava, a rejoint le littoral à bord d’une baleinière. Accueilli à terre par de nombreux écoliers et des habitants de Hitia’a, celui-ci s’est dirigé vers la stèle érigée en mémoire de son ancêtre, en avril 1968, à l’initiative de la Société des études océaniennes, pour le bicentenaire de l’arrivée de l’expédition.

Pour les 250 ans de ce passage historique, la stèle a été réaménagée par des soldats du régiment du service militaire adapté (RSMA). Cette nouvelle disposition a été inaugurée par l’arrière-arrière-petit-fils de Bougainville en compagnie du commandant de la base marine, Joffrey Guerry, et du maire de Hitia’a o te Ra, Dauphin Domingo.

Le public a ensuite été invité à rejoindre la petite darse de Hitia’a, où étaient installés plusieurs chapiteaux. L’occasion d’écouter les explications de l’historienne Corinne Raybaud et de découvrir l’exposition itinérante organisée depuis avril par Tahiti tourisme. L’occasion enfin de rejoindre la pirogue traditionnelle Fa’afaite, à quai en escale depuis le 13 mai, pour initier les élèves du district à la navigation ancestrale.

Une page d’histoire à l’origine de la renommée de Tahiti

Bougainville, arrivé dix mois après l’Anglais Wallis, était le deuxième Européen et le premier Français à “découvrir” Tahiti. Partis pour ce qui était le premier voyage scientifique autour du monde, les deux navires avaient de nombreux mois de navigation derrière eux (ils étaient partis en 1766 de France). Après avoir quitté le détroit de Magellan en janvier 1768, Bougainville décida de faire escale de toute urgence pour permettre aux marins de reconstituer leur santé, une bonne partie de l’équipage étant malade du scorbut. Ce qui explique qu’il n’ait pas attendu de découvrir une baie plus accueillante, comme l’avait fait avant lui Wallis et comme le fera Cook un an plus tard dans la baie de Matavai.

Ce voyage fut l’occasion de deux premières mondiales. Le valet du naturaliste Commerson était en fait une femme, et elle fut la première femme à faire le tour du monde. Si Bougainville fut le premier Français à découvrir Tahiti, le ari’i Ahuturu, embarqué volontaire pour le voyage de retour de l’expédition, fut le premier Tahitien à découvrir la France.

Bougainville ne resta que neuf jours à Tahiti, mais le récit qu’il en tira à partir de son livre de bord fut un véritable best-seller. Publié très rapidement, en 1771, son Voyage autour du monde fut certainement à l’origine du “mythe” de Tahiti-paradis. La renommée de l’île construite au XVIIIe siècle à la suite de ses écrits permet encore à la destination touristique de Tahiti et ses îles de “surfer” sur cette réputation.

De notre correspondant C.J.

 

 

bougainville faafaite  bougainville stèle

 

Une action pédagogique et une préparation militaire pour des lycéens

La matinée du 17 mai a été l’occasion de rappeler les conditions de l’arrivée de Bougainville et des 300 hommes d’équipage qui étaient à bord des deux navires de l’expédition. Mais la commémoration de cette page d’histoire a été aussi un prétexte pour concrétiser le travail d’élèves de plusieurs lycées professionnels en classe “Défense” dans le cadre d’un programme piloté par la base navale de Papeete et le polygone académique “Choisis ton cap”. Il s’agit d’une préparation militaire marine et de stages professionnels organisés autour d’une action pédagogique, centrée cette année sur l’histoire du grand marin et explorateur qu’était Bougainville. Des élèves des collèges d’Hitia’a et de Taunoa étaient également présents pour assister à la cérémonie.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete