Hitiaa o te ra – “99 %” de la population favorable à la défusion

    jeudi 12 mai 2016

    Selon le collectif pour la défusion des communes de Hitia’a o te Ra, les résultats de participation à l’enquête publique sont favorables à “99 %”.  Jacqui Drollet, maire de Hitia’a, craint encore des manœuvres de l’État pour ne pas accéder à la défusion, comme en fusionnant les quatre communes en une seule. En attendant le rapport de l’enquêteur, Dauphin Domingo, maire de Hitia’a o te Ra, minimise le taux de participation. C’est un score digne des grandes dictatures des pays de l’est ou d’Afrique. “99 %”, c’est pourtant le chiffre qu’a annoncé le collectif favorable à la défusion de Hitia’a o te Ra.

    Réunis mercredi matin à la mairie de Hitia’a, Jacqui Drollet, maire de Hitia’a, et Henri Flohr, ancien maire de Papeno’o, tout sourire, ont souhaité livrer à la presse les résultats de l’enquête publique, qui s’est terminée lundi.
    Selon les “pro-défusion”, 99 % des personnes qui se sont déplacées en mairie pour commenter le projet de défusion se sont dits favorables. Seulement 1 % des 4 105 signataires ne seraient pas pour la séparation des quatre communes de Hitia’a o te Ra.
    À Papeno’o comme à Hitia’a, la population se serait davantage mobilisée que pour les élections municipales de 2014. Dans l’ancienne commune d’Henri Flohr, 99,86 % des commentaires sont favorables, seules trois personnes sont contre.

    À Hitia’a, où Jacqui Drollet fait campagne depuis 1995 sur ce thème, 100 % des observations laissées dans les cahiers de doléances sont favorables à la défusion. À Mahaena, où le maire Victor Tchoung s’est dit défavorable, on a tout de même plébiscité la défusion à 95 %.
    Et à Tiarei, dans la commune du maire Dauphin Domingo, opposé au projet, le “oui” l’emporte aussi, mais sans passer la barre des 72 %. Il y a eu au total plus de 4 000 “oui” et 40 “non”.

    À l’initiative du projet de défusion, Jacqui Drollet ne crie pas encore victoire pour autant. Il attend le rapport de l’enquêteur qui devra répondre à d’autres problématiques comme l’économie, les charges financières et la gestion administrative. Le maire de Hitia’a craint déjà que ce rapport soit à charge, contre la défusion.

    Car pour Jacqui Drollet, le haut-commissaire – qui s’est prononcé contre la défusion – et l’État ne souhaiteraient pas que le projet aille à son terme. Mais le tavana travaille son sujet et il annonce qu’il a trouvé de nombreuses jurisprudences métropolitaines où des préfets opposés à la défusion ont perdu devant les juridictions.

    Crainte de la fusion en une seule commune

    Jacqui Drollet assure que la défusion des communes – contraintes par la loi Marcellin en 1971 – gagne aussi la métropole où plus de 250 municipalités ont déjà fait la démarche grâce à la possibilité offerte par le code général des collectivités territoriales (CGCT). “Nous ne sommes pas des révolutionnaires”, assure Jacqui Drollet.
    Le collectif craint encore une autre parade de l’État. Il s’agirait de fusionner les quatre communes en une seule. Cela demanderait de créer une seule section électorale et donc de changer la loi électorale. Il faudrait alors saisir le Parlement pour opérer ce changement.
    La procédure serait longue, mais le maire de Hitia’a la refuse tout net en raison de la perte d’identité de la population attachée à son histoire. À Papeno’o, au PK 14, on ne se sent pas de Hitia’a, au PK 44.

    Jacqui Drollet ne veut pas croire que l’État ira jusqu’à utiliser cette manœuvre pour ne pas accéder à la défusion, la population ayant donné son avis. “Il sera difficile pour quiconque de se dresser contre l’avis du peuple souverain, sauf à commettre un déni de démocratie”, conclut Jacqui Drollet.
    Le rapport de l’enquêteur devrait être rendu avant le 8 juin et mis à la disposition du public durant un an.
    La prochaine étape sera l’institution par le haut-commissaire d’une commission municipale dans chaque commune, chargée de donner chacune un avis sur le projet.

    J.-L.M.

    spiderman1 2016-05-14 16:43:00
    Jacqui *drole de lait* il a toujours son air de toublion qui aime foutre la merde quand ça l`arrange.... Deja son parti na jamais fait de score aux electionset en plus grace a oscare il siege a l`assemblee... Espece de gros rigolo.....
    lolo98719 2016-05-13 18:42:00
    Effectivement de bonnes têtes de vainqueurs, on est gâté!!!!!!!!!!!
    Pierre Carabasse 2016-05-13 16:02:00
    Bonjour Jacqui, je suis surpris par tes propos suivants : "... la perte d’identité de la population attachée à son histoire. À Papeno’o, au PK 14, on ne se sent pas de Hitia’a, au PK 44. ". J'ai habité Pirae, Hitiaa, Mahaena, Papeno'o actuellement et je me sens aussi bien ici qu'à Hitiaa. Pourtant le hasard a fait que je naisse ailleurs, il y a 75 ans et tu sais où. Et je n'ai pas perdu mon identité. Je pense que ta position devrait être expliquée plus longuement. Je ne suis pas pour la defusion mais pas contre non plus.
    J Coza 2016-05-12 21:26:00
    Il est content le Drollet, il va pouvoir plonger les doigts dans le pot de confiture.
    emere laputa 2016-05-12 18:44:00
    de bonnes têtes de vainqueurs
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete