Hitia’a o te ra – Recouvrer 139 millions d’impayés

vendredi 20 mars 2015

Comme les autres communes de Polynésie, Hitia’a o te Ra doit adopter son budget primitif 2015 au plus tard le 31 mars. Mais avant, les élus ont dû en débattre ; c’est ce que l’on appelle le débat d’orientation budgétaire (DOB).
Cette séance incontournable, qui a eu lieu hier matin à la mairie de Tiarei, a débuté par une série de chiffres qui a fait l’effet d’une douche froide.
La mairie fait apparaître que les administrés de Hitia’a o te Ra (Papeno’o, Tiarei, Mahaena et Hitia’a) doivent près de 140 millions de francs à la commune.
En 20 ans, le montant des redevances non recouvrés pour l’eau s’élève à près de 90 millions de francs. Sur cette même période, le reste à réaliser pour les déchets ménagés se monte à presque 50 millions de francs.
La mauvaise nouvelle pour les administrés redevables, c’est que la commune va aller à leur rencontre pour apurer les dettes. Et les 800 foyers qui passaient encore au travers doivent aussi savoir qu’ils ont été identifiés et qu’il va falloir passer à la caisse.
Rappelons que les communes ont obligation d’équilibrer les budgets annexes de l’eau et des déchets, et qu’elles n’auront plus le droit d’attribuer des dotations pour boucher les trous. C’est le message que la commune va devoir faire passer auprès des administrés.
 
77 millions à EDT
 
Les chiffres du budget général n’étaient guère plus réjouissants, sauf en investissement. Pour ce qui est du fonctionnement, et malgré de gros efforts d’économie, le budget 2015 devrait se terminer à la fin de l’année avec un déficit de 167 millions de francs. Les recettes ne couvriront pas, cette fois encore, les dépenses.
La réduction des moyens en fonctionnement semble impossible, ou la commune devrait se couper un bras.
Dauphin Domingo s’est toujours dit opposé à des licenciements. Il faudra d’autant plus attendre un retour à l’équilibre que la commune doit encore 77 millions de francs de facture EDT.
Ne percevant plus les centimes additionnels, la mairie avait cessé de payer l’électricité. Une négociation a permis un étalement de la dette.
La commune devrait pouvoir respecter les recommandations de la Chambre territoriale des comptes (CTC) en finissant l’année avec moins 200 millions de francs. Hitia’a o te Ra aura encore trois ans pour sortir la tête de l’eau.?L’espoir fait vivre.
 
J-L.M.

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete