Habillage fond de site

Hitia’a o te Ra est sortie de la mise sous tutelle

lundi 18 juin 2018

hitiaa o te ra

Hitiaa o te Ra sort de la tutelle après avoir épuisé en quatre ans, un déficit de 300 millions de francs. (© Jean-Luc Massinon)


Placée sous tutelle en 2014, après avoir accumulé un déficit de 300 millions de francs, la commune présente à nouveau un compte à l’équilibre. Hitia’a o te Ra affiche un excédent de 55 millions de francs mais devra poursuivre ses efforts pour mener à bien ses projets. Pour le chantier de la rénovation de la conduite principale d’eau à Hitiaa, il faudra notamment trouver 1,6 milliard de francs.

Si les dernières années ont été compliquées pour le maire de Hitia’a o te Ra, Dauphin Domingo peut voir venir la suite de son mandat avec davantage de quiétude. Poussé un temps à la démission par l’opposition, l’homme fort de Tiarei a résisté, et aujourd’hui, il peut même se venter d’avoir réussi à remettre à flot la commune.

Le budget qu’il a présenté fin mars n’a pas été retoqué par l’administration d’État. L’annonce a été faite vendredi dernier, en conseil municipal. Le document présente toutefois quelques erreurs d’imputation, mais la subdivision n’a pas eu besoin de saisir la chambre territoriale des comptes (CTC).

Il faut dire que Hitia’a o te Ra, placée sous tutelle, a été bon élève, ces quatre dernières années. Le tavana et son équipe ont su suivre le plan imposé par la CTC.

L’exercice n’a pas été facile car, en 2013, le déficit laissé par l’ancienne équipe s’élevait à 312 millions de francs.

 

 

Un redressement plus rapide que prévu

 

 

Le canevas de recouvrement était particulièrement contraignant. La commune devait faire des efforts pour  réduire le trou à 300 millions de francs en 2015, puis 150 millions en 2016, 70 millions en 2017, pour un retour à l’équilibre fin 2018.

Finalement, le redressement a été plus rapide que prévu puisque la commune affiche déjà un excédent de 55 millions de francs.

Le maire reste modeste et dit avoir relevé le défi avec l’aide de ses élus et des agents municipaux. Les uns ont accepté la baisse drastique de leurs indemnités et les autres ont suivi les restrictions pour faire des économies de carburant ou encore de téléphone.
Le tavana ne cache pas qu’il a été aidé par le Pays et l’État après les durs moments subis par les intempéries. Il y a même eu une subvention d’État pour soutenir le déficit communal. Ce retour à l’équilibre ne permettra pas pour autant l’ouverture du robinet. La commune a encore le gros chantier de la rénovation du réseau principal d’eau.

À Hitia’a, la facture devrait s’élever à plus d’un milliard de francs. Mais à deux ans des municipales, Dauphin Domingo pourra se présenter comme celui qui a sorti hors de de l’eau, la tête de la commune.

JLM

 

budget HOTR dauphin domingo

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete