Hiva Oa – Après la prévention la répression

    samedi 10 septembre 2016

    hiva oa

    Les gendarmes assurent la sécurité par leur présence notamment lors d’événements populaires. De gauche à droite, Benjamin Segal, gendarme mobile détaché de l’escadron de St-Quentin (Aisne) en métropole, arrivé pour une mission d’environ trois mois à Hiva Oa. Gérald Sonpeyrac, gendarme, vient d’être muté de la brigade de Punauia à celle de Atuona. Enfin, Pascal Chatenoud maréchal des logis chef, en poste à la brigade depuis deux ans. (Photo : G Guyot/LDT)

     

    Alcool dans la rue, tolérance zéro !

     

    Le week-end dernier, des incidents ont eu lieu à Atuona près de la plage. Deux groupes d’une dizaine de personnes se sont affrontés violemment pendant une dizaine de minutes. Rixe, bagarre sous l’emprise de l’alcool, des jeunes n’ont pas su garder leur calme et en sont venus aux mains.

    Habituellement calmes, l’état d’ébriété manifeste de quelques-uns les a conduits à un comportement provocant vis-à-vis d’autres jeunes présents à proximité. Un comportement violent et inadmissible.

     

    Images choquantes pour les familles et les touristes

     

    Le dimanche en particulier, c’est un jour propice à faire la fête, à s’amuser mais raisonnablement.

    Le lieu de l’incident, en bordure du stade, près de la plage, et l’heure, vers 15  heures, en pleine journée, c’est ce qui a choqué de nombreuses personnes.

    En effet les familles viennent avec leurs enfants profiter de la mer et du soleil, désirant passer un après-midi tranquille et au calme.

    Le maire, Étienne Tehaamaona, ne voulant pas que de tels incidents se reproduisent, a pris un arrêté interdisant la consommation d’alcool sur la voie publique. Ou plutôt, il a demandé l’application stricte de cet arrêté par les gendarmes.

    En début de semaine, des canettes, des bouteilles de bière se retrouvent un peu partout, donnant une image choquante de l’île aux touristes qui se promènent dans les rues. Des dégradations sont parfois commises sur le matériel communal.

    Gendarmes et mutoi, les policiers municipaux, sont donc intervenus pour calmer les esprits échauffés par le soleil et l’alcool.

    En général, les jeunes sont plus respectueux de l‘uniforme et de l’autorité qu’en métropole. Il est plus facile de les ramener à la raison”, a déclaré un gendarme de la brigade de Atuona.

    Après un entretien avec les autorités communales, un avis, en français et en marquisien, va donc être placardé en différents endroits de la commune comme dans les autres vallées de Hiva Oa.

    La répression contre l’alcoolémie est un gage de la sécurité publique, à ce propos, de nouveaux contrôles renforcés de l’alcoolémie au volant seront également effectués sur les véhicules. 

     

    De notre correspondant
    Gérard Guyot

     

        Retrouvez dans notre édition du jour :       

    • Encadré : Avis à la population

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete