Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

HIVA OA – Le directeur du JRCC en visite à la station de sauvetage

lundi 11 septembre 2017

bénévole sauveteur

Les sauveteurs de Hiva Oa et le directeur du JRCC Tahiti. (Photo : Miwa Henry-Hiramatsu/LDT)


Le directeur du Joint Rescue Coordination Center (JRCC) s’est rendu la semaine dernière à Hiva Oa, aux Marquises. Il a souhaité rencontrer les sauveteurs en mer bénévoles pour les féliciter pour leur travail au quotidien. La station de sauvetage de l’île est la plus ancienne du fenua. Elle est également la première à avoir disposé, il y a deux ans, d’un moyen nautique entièrement dédié au sauvetage en mer.

La semaine dernière, suite à une réunion sur la sécurité qui s’est tenue à la subdivision administrative de Nuku Hiva avec les élus marquisiens, Clément Jacquemin, directeur du Joint Rescue Coordination Center (JRCC), a souhaité se rendre à Hiva Oa pour saluer en personne les sauveteurs bénévoles de l’île et les féliciter pour le travail qu’ils accomplissent au quotidien pour les usagers de la mer.

Il s’agissait d’une grande première pour la station de sauvetage en mer. En effet, le JRCC Tahiti est l’interlocuteur principal des sauveteurs en mer, étant le centre de coordination de sauvetage aéromaritime en mer dans toute la Polynésie.

C’est donc une visite importante pour les bénévoles et l’occasion pour le responsable du JRCC de voir les conditions et la situation de la station de sauvetage de Hiva Oa.

Cette dernière a été fondée en juillet 2009 (soit quatre mois avant la Fédération d’entraide polynésienne de sauvetage en mer (FEPSM)). Elle compte actuellement 19 bénévoles qui se relaient dans un container aménagé.

Il s’agit de la plus ancienne station de sauvetage en mer de Polynésie française. Elle est également la première à avoir disposé, il y a deux ans, d’un moyen nautique entièrement dédié au sauvetage en mer. La SSM 01 gère aussi le premier sémaphore civil de Polynésie française (et le second de la République française après celui de Plouhinec (barre d’Étel), en Bretagne).

Les actions de la station comprennent le sauvetage en mer, l’assistance aux navires, les actions préventives, la sécurisation de manifestations nautiques, le relais de l’information aux familles et le transport sanitaire (de navire à terre mais aussi d’île à île).

 

Une quinzaine d’interventions par an

 

Une quinzaine d’interventions ont lieu chaque année, notamment d’assistance aux pêcheurs et plaisanciers locaux, avec également une forte hausse de l’aide aux voiliers internationaux.

Le sémaphore de Atuona est le premier contact en Polynésie française pour les voiliers en provenance de Panama ou des Galapagos. Le flux annuel de ces voyageurs transPacifique est estimé à plus de 500 voiliers par an. 

Les sauveteurs de Hiva Oa ont, tout au long de cette année, porté secours aux marins en difficulté dans des situations diverses, palliant des avaries techniques (mât cassé, moteur défectueux, voilier en dérive…) pour faire arriver les bateaux à bon port, mais également assister au large des marins blessés et assurer le transfert des personnes vers les structures de santé à terre.

Les interventions sont parfois périlleuses et exposent ces bénévoles aux premières lignes du danger.

C’est pour cela que la station de sauvetage de Hiva Oa souhaite acquérir une vedette de sauvetage en mer de 14 mètres afin d’assurer ses missions à l’échelle de l’archipel pour apporter une véritable plus-value du sauvetage et de l’assistance médicale en mer, permettant ainsi d’effectuer des évasans d’urgence, proposition pragmatique la plus efficace aujourd’hui.

Les sauveteurs bénévoles, hommes de l’ombre, ont été touchés par cette visite de reconnaissance faite par le directeur du JRCC. Elle s’est terminée dans une ambiance conviviale par un repas traditionnel marquisien au sémaphore.

De notre correspondante Miwa Henry-Hiramatsu

 

sauveteur

Marc Tarrats, sauveteur bénévole, reçoit un appel de détresse. La réactivité est primordiale dans les opérations de secours. (Photo : Miwa Henry-Hiramatsu/LDT)

jacquemin

6
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete