Hiva Oa – Onze équipiers diplômés prêts à combattre les feux de forêt

    mercredi 14 septembre 2016

    équipiers

    Entourés par leurs formateurs, les onze nouveaux équipiers feux de forêt diplômés. Ils pourront exercer en Polynésie comme en métropole ou dans les territoires d’Outre-mer. À gauche, le commandant Christophe Peltier et Philippe Besson de l’équipe pédagogique, à droite le lieutenant-colonel Pierre Masson président du jury. (Photo : G Guyot/LDT)


    Sapeurs-pompiers en formation

     

    Comment effectuer une intervention sur un feu de brousse en sécurité, tout en protégeant les habitations à proximité du sinistre ?

     

    C’est le cas de figure qu’ont eu à gérer onze sapeurs-pompiers des Marquises en formation qui, après la théorie, ont mené des exercices sur le terrain. Pendant cinq jours, onze pompiers des Marquises ont suivi une formation sur les feux de forêt. Ils sont venus des trois grandes îles de l’archipel, Hiva Oa, Nuku Hiva et Ua Pou.

    Un formateur de Moorea, Philippe Besson, leur a dispensé des cours théoriques et les a préparés à la réalité en leur concoctant des exercices “grandeur nature”. Les onze stagiaires ont participé à la formation – Feux de forêt niveau 1 – pour devenir équipiers feux de forêt. Une formation qualifiante puisque sanctionnée par un diplôme de valeur nationale, leur permettant donc d’agir également en métropole comme dans les Dom.

    Commencée par un jour et demi de cours théoriques notamment, comment effectuer une intervention sur un feu de brousse en sécurité en englobant la protection des habitations. La formation s’est poursuivie par 20 heures de pratique. Ne pouvant évidemment s’exercer sur un véritable incendie, les exercices se déroulaient sur un périmètre délimité et matérialisé par des bandes rouges et blanches.

     

    Amener l’eau jusqu’au feu

     

    Le rôle de l’équipier feux de forêt, c’est d’amener l’eau au contact de la végétation en feu depuis le CCF, le camion-citerne feux de forêt. Une dynamique de quatre personnes est nécessaire pour lutter contre le feu : un chef, le conducteur du camion et deux équipiers. Elle a pour objectif d’apprendre à dérouler les tuyaux depuis le camion pour les acheminer jusqu’aux flammes.

    Un pompier avec sa tenue de protection charge sur le dos une claie de portage avec les tuyaux d’un poids d’environ 15 kilos. Il faut progresser dans la végétation sur un terrain accidenté. Redescendre en chercher d’autres si la longueur est insuffisante.

    À la fin de cette formation, le commandant Christophe Peltier de la direction de la Défense et de la Protection civile et responsable de l’équipe pédagogique, a félicité tous les participants à cette formation : “100 % de réussite, ce n’est pas toujours ainsi. Cette formation est très physique et éprouvante”, a déclaré le commandant.

    Puis le lieutenant-colonel Masson, directeur adjoint de la Défense et de la Protection civile en Polynésie française, président du jury, renouvelant les félicitations, a remis leurs diplômes aux onze nouveaux équipiers feux de forêt.

     

    De notre correspondant
    Gérard Guyot

     

        Retrouvez dans notre édition du Mercredi 14 septembre 2016 :       

    • Parole à : Lieutenant-colonel Pierre Masson (président du jury)
    • Plus de photos
    • Encadré : 100% de réussite

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete