Hiva Oa – Problèmes de connexion : réactions des internautes

    mardi 23 août 2016

    internet

    (Photo : DR)

     

    “Nous payons pour un service qui doit être assuré”

     

    À Hiva Oa, comme dans d’autres îles des Marquises, de nombreuses personnes ont réagi après les propos tenus la semaine dernière par Monsieur Thuret de l’OPT, sur le plateau de Polynésie première, concernant l’impossibilité pour les internautes de se connecter.

    Ils se disent “offusqués” par l’attitude “condescendante” de celui-ci. Les habitants des îles ont le sentiment d’être négligés, puisqu’ils seraient moins de 3 000 abonnés.

    Une pétition réunissant les signatures de plusieurs habitants circule pour demander le remboursement de l’abonnement mensuel. “Geste à l’étude”, a-t-il été annoncé au Journal télévisé.

    Mais comme le dit une utilisatrice : “Ce n’est qu’une compensation. Nous payons pour un service qui doit être assuré. Internet, j’en ai besoin pour passer mes commandes, payer mes fournisseurs.

    Les pensions de famille ne peuvent plus gérer leurs réservations. Un autre utilisateur nous dit avoir passé une journée entière à essayer de se connecter pour recevoir des informations sur une pièce de rechange pour sa voiture.

     

    L’activité paralysée

     

    Il y a toujours eu des problèmes de connexion, on s’y faisait tant bien que mal”, raconte une autre personne, “mais cette fois, on ne peut pratiquement plus se connecter du tout. Quand on sait que le câble Honotua passe tout près des Marquises pourquoi ne pas avoir prévu de s’y raccorder ?

    Poursuivant : “On nous dit que ce serait fait à la fin de 2018, et jeudi dans La Dépêche j’ai lu que ce ne serait pas possible et qu’il n’y a plus aucun projet sérieux. Que fait le Pays pour les îles éloignées ?

    Vieille rengaine mais trop souvent d’actualité. Trois mille abonnements, c’est beaucoup plus d’internautes.

    Dans les familles, les jeunes se connectent pour leur travail ou pour communiquer avec des amis, de la famille éloignée.

    Les écoles, le médecin, le pharmacien, les pensions de famille, les commerçants, les restaurants, des travailleurs indépendants, en en oubliant beaucoup d’autres mais pas les correspondants des journaux du Pays qui utilisent internet pour faire parvenir l’information à Tahiti, tous ont besoin que les connexions soient rétablies au plus vite puisque l’on peut dire que depuis plusieurs semaines elles sont quasi inexistantes (sauf ce week-end… mais lundi déjà, l’embellie était terminée !)

    Si un simple courriel arrive à passer, dès qu’une pièce y est jointe, la connexion s’arrête en cours de transmission et il faut recommencer des dizaines de fois pour espérer l’envoyer.

     

    De notre correspondant
    Gérard Guyot

     

    Découvrez également sur le même thème dans notre édition du jour : « Vers la création d’un comité de défense à Tubuai »

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete