Hockcesn, 6 ans, mordu sauvagement par quatre chiens

    mercredi 19 octobre 2016

    chien papara morsure

    Hier, à son chevet, la maman d’Hockcesn confiait à La Dépêche que son enfant était “traumatisé” et qu’il est “suivi par un psy”. (© Florent Collet)

     

    L’accident s’est produit dans le quartier de la Carrière PK 39,500 côté montagne, à Papara. Hockcesn, un enfant de 6 ans, revenait de l’école et rentrait tranquillement chez lui au foyer familial. Il était 16 heures lorsqu’il a été attaqué par quatre chiens qui se seraient échappés de la propriété de leurs maîtres.
    C’est un autre enfant, Raihau, plus âgé que la victime, qui a été témoin de cette attaque sauvage. Il a été averti par les aboiements des chiens et surtout par les cris de l’enfant. Il était tout seul au moment de l’attaque.
    Lorsque Raihau est arrivé sur place, certains chiens tiraient le jeune Hockcesn par les pieds. D’autres étaient au niveau de la tête.
    Raihau a gardé son sang-froid, a pris des pierres et les a jetées sur les chiens qui ont tout de suite pris la fuite.
    À ce moment-là, son oncle l’a rejoint ainsi que sa grand-mère. Très rapidement, la famille a appelé les secours.
    Les pompiers et les gendarmes de Papara sont arrivés ensuite sur les lieux pour porter secours à la victime qui a nécessité une évacuation au centre hospitalier de Taaone. Sa maman Linda est à son chevet depuis lundi.
    Les gendarmes de la brigade de Papara ont ouvert une enquête pour comprendre ce qui s’est réellement produit.

    Les grands-parents de la victime étaient à la maison au moment de l’attaque. Le grand-père Roger Tapi s’est également rendu sur les lieux. “Je ne savais plus quoi dire, tellement les blessures étaient impressionnantes. Je ne sais pas pourquoi les chiens ont attaqué. Nous avions déjà averti les propriétaires qu’il fallait les attacher. Ils n’ont jamais tenu compte de ça.”
    Actuellement, le jeune Hockcesn est toujours en observation.
    Dans le quartier de la Carrière, c’est la consternation totale. Personne n’avait pensé que les chiens allaient être aussi virulents.
    Hier, à son chevet, la maman d’Hockcesn confiait à La Dépêche que son enfant était “traumatisé” et qu’il est “suivi par un psy”. “Je ne peux plus le laisser, sinon, il pleure”, a-t-elle poursuivi.
    Elle ne veut encore songer au retour sur les lieux du drame. “Hockcesn m’a dit qu’il veut qu’on tue les chiens avant de rentrer”, a conclu la maman.

    C.T.

     

    Plus d’informations dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete