Habillage fond de site

Hoho’a Nui, la photo à l’honneur

lundi 24 avril 2017

hohoa

Quarante-trois photographes, dont deux invités de l’Hexagone, exposent leurs clichés jusqu’au 30 avril, au Musée de Tahiti et des îles. (© Vaiana Hargous)

Couleurs, noir et blanc, portraits, scènes de vie, paysages, montages numériques… Quarante-trois photographes, professionnels et amateurs, exposent un aperçu de leur travail au Musée de Tahiti et des îles, dans le cadre de la première édition du Festival Hoho’a Nui, organisée par la Maison de la culture.

Dès l’entrée de la salle d’exposition temporaire du musée, le visiteur est accueilli par les clichés en noir et blanc de Jalil Sekkaki ; avec des visages expressifs, des scènes de vie culturelle, va’a, surf, tu’aro ma’ohi, ’ori Tahiti…

En face, Rangitea Wohler rend hommage à son papa, qu’elle met en scène dans une photo en noir et blanc. À côté, Brigitte Bourger propose des variations sur la lumière, toujours en noir et blanc.

Puis viennent les couleurs : chatoyantes avec un paysage capturé par Gabriel Maes ; nocturnes avec Brotherson M Photography ; naturelles avec les photos de vague, paysage et femme nue tatouée de Hong-My Phong ; puis mises en scène avec les photos artistiques d’Éric Raffis et le travail sur les sept péchés capitaux de Christopher Liau.

De cimaises en cimaises, le fenua est grandement à l’honneur. Jean-Ariel Bronstein propose des clichés hauts en couleur du Heiva 2016 ainsi qu’un coucher de soleil à Maharepa. TuiHei fait la part belle au ’ori Tahiti en mettant en scène une danseuse sur une plage de sable noir.

Christophe Abraham, dans ses clichés en noir et blanc, a capturé la force des athlètes des tu’aro ma’ohi. Bruno Hamon a réalisé une mosaïque de 69 visages rencontrés au cours d’une année.

Bernard Veyry partage un méli-mélo de portraits, close-up et paysages. Angélique Mordant présente trois portraits saisissants en noir et blanc. DOGX joue avec la lumière pour créer une ambiance et interpeller le spectateur, tout comme Are Raimbault.

Suliane Favennec fait la part belle à l’humain, en montrant les valeurs des Polynésiens à travers des scènes différentes : le bonheur, la famille, l’amour, le respect, la culture.
Les paysages sont nombreux : les Marquises avec Gerts Photography, Bora Bora avec Keziah Taputuarai, plusieurs bouts de Polynésie avec Stéphane Mailion, la Nouvelle-Zélande avec Napualani Taputuarai.

Des éclats de nature ont été capturés sous tous les angles et sous tous les plans par Romain Couturier, Kika Moretti, Raphaëlle Marsot, Magali Psychogios, Manutea Rambaud, Pierre Lesage.

Les photos artistiques sont également de mise avec Smartshot, Ariitea Deflesselle et Cyril Just C.

La création numérique est aussi présente avec les montages de Cécile Flipo, le travail sur les miniatures de Jean-Philippe Yuam et les images de Tahiri Sommer, qui crée un univers invraisemblable à partir de choses réelles.

En fin de parcours, c’est l’océan qui est à l’honneur. En surface d’abord avec les vagues de Hell Ton John, JBS et Ben Thouard ; entre ciel et mer avec Frédérique Legrand ; puis sous l’eau avec la faune et la flore capturées par Emmanuelle Camallonga, Sylvain Girardot, Thierry Dewilde et Fabien Michenet.

Enfin, c’est sur les photos des deux photographes professionnels invités de l’Hexagone que se termine cette belle expo : les requins, seuls ou en banc, de Laurent Ballesta ; et les atmosphères surnaturelles d’Antoine Poupel.

 

V.H.

 

Infos pratiques

hohoa

(© Vaiana Hargous)

L’exposition Hoho’a Nui, dans la salle d’exposition temporaire du Musée de Tahiti et des îles, se poursuit jusqu’au dimanche 30 avril, du mardi au dimanche de 9 à 17 heures. Tarifs : 500 F  et gratuit pour les étudiants et moins de 18 ans. Renseignements : www.museetahiti.pf
Retrouvez l’intégralité du programme du Festival Hoho’a Nui, qui se poursuit cette semaine à la Maison de la culture sur la page Facebook Festival photo Hoho’a nui Tahiti ou le site www.maisondelaculture.pf

 

 

147
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete