Hokule’a accueillie dans la pure tradition marquisienne

    lundi 3 avril 2017

    hokulea

    À l’entrée en baie de Taiohae, Hokule’a a été escortée par les pirogues du village. (© Marie Edragas/LDT)


    La mythique pirogue double traditionnelle hawaiienne Hokule’a, accompagnée par son voilier suiveur le Gershon 2, a effectué sa dernière grande escale dans le Pacifique. Hokule’a a débuté un tour du monde en 2014 et a fait escale le week-end dernier aux Marquises, à Nuku Hiva plus précisément. Les douze membres d’équipage de Hokule’a et les six de Gershon 2 ont été accueillis en grande pompe par les Marquisiens.

    Alors qu’elle est sur le point de terminer son tour du monde débuté en 2014, la mythique pirogue double traditionnelle hawaiienne Hokule’a effectue sa dernière grande escale dans le Pacifique en Polynésie française.

    C’est à Nuku Hiva, aux Marquises, que la grande pirogue et ses douze membres d’équipage ainsi que les six équipiers du navire suiveur qui l’accompagne, le Gershon 2, sont arrivés le week-end dernier après avoir fait escale à Rapa Nui et Pitcairn.

    Dès leur arrivée en baie de Taiohae, les pu et autres pahu marquisiens ont retenti pour annoncer la bienvenue.

    La population était venue nombreuse couronner ses cousins hawaiiens. “Il est important d’accueillir comme il se doit nos amis qui, comme nous, font partie du triangle polynésien”, a indiqué Débora Kimitete, coordinatrice de l’accueil de Hokule’a.

    Par ailleurs, plusieurs membres de l’association Tainui Friends of Hokule’a, parmi lesquels son président Alban Ellacott, avaient fait le déplacement aux Marquises afin d’assister la commune de Nuku Hiva et l’association culturelle Tehina o motu haka dans l’organisation des festivités.

    Ainsi, après la traditionnelle cérémonie d’accueil en bord de mer, les équipages ont été guidés vers le site de Temehea par les autorités, les enfants de Taiohae puis les danseurs et danseuses de Nuku Hiva.

    Pour que la culture soit au cœur de cette journée de partage, Pié Teikitohe a déclamé un tapatapa (art oratoire marquisien) sur le paepae piki vehine. Puis, ce fut le moment de la prestation de danse du groupe de Fabienne et Ronald, Manahaka. Une prestation particulièrement appréciée par les convives.

    En milieu de journée, le maire de Nuku Hiva, Benoît Kautai, a procédé à la pose d’une pierre symbolisant le troisième passage de Hokule’a à Taiohae (elle est déjà venue à Nuku Hiva en 1995 et 1999). L’occasion pour le maire de la capitale administrative marquisienne de rappeler que, à l’heure où les Marquises s’efforcent de protéger leurs aires marines et d’entrer au patrimoine mondial de l’Unesco, les préoccupations environnementales de l’archipel et celles des intervenants de Hokule’a n’ont jamais été aussi proches.

    Les équipages devraient séjourner à Nuku Hiva jusqu’à mercredi, avant de reprendre la navigation vers les îles de la Société. 

    De notre correspondante Marie Edragas

     

    Retrouvez l’intégralité de l’article et des photos dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

     

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete