Hollande à Saint-Pierre et Miquelon la veille de Noël

    vendredi 19 décembre 2014

    François Hollande se rendra à Saint-Pierre et Miquelon, archipel français de l’Atlantique nord voisin du Canada, les 23 et 24 décembre, a annoncé vendredi l’Élysée.
    Il sera le premier chef de l’État français à faire le déplacement spécifiquement pour ce territoire de 6 000 habitants, et non simplement à l’occasion d’une étape lors d’un voyage outre-Atlantique. De plus, si le général de Gaulle en 1967, François Mitterrand en 1987 et Jacques Chirac en 1999 s’étaient rendus à Saint-Pierre, M. Hollande doit également aller à Miquelon. 
    Le président vient voir ses lointains concitoyens sur invitation des parlementaires de la collectivité. Ce sera le cinquième territoire d’outre-mer qu’il visitera après la Guyane (décembre 2013), Mayotte et la Réunion (août 2014) et la Nouvelle-Calédonie (novembre 2014).
    Il viendra saluer « l’attachement de Saint-Pierre et Miquelon à la France lors de la Seconde Guerre mondiale ». L’archipel s’était rallié le 24 décembre 1940 à la France libre du général de Gaulle, un événement dont sera commémoré le 73e anniversaire en présence de M. Hollande qui quittera le territoire juste après la cérémonie. 
    A ce titre, l’archipel « a droit à la solidarité nationale », a précisé l’entourage du président. Un nouvel hôpital sera inauguré et le président devrait faire des « annonces sur des sujets sociaux ».
    Le voyage, qui lui permettra de rencontrer tous les élus des deux communes de Saint-Pierre (5 400 habitants) et Miquelon-Langlade (600 habitants), ainsi que du Conseil territorial, sera l’occasion de se pencher sur l’avenir économique de ce petit territoire. 
    Le secteur de la pêche, réduit à la portion congrue après des années fastes, présente des « perspectives de croissance ». En complément de ce secteur historique, un projet de grand port est à l’étude.
    L’archipel, situé à 25 km au sud de la province canadienne de Terre neuve, se trouve en face de l’embouchure du Saint-Laurent : il pourrait donc servir de lieu de transbordement soit de containers soit de pétrole. 
    Le changement climatique et la montée des eaux, qui pourrait affecter Miquelon à l’horizon 2050-2100, sera évoqué.
    Enfin, le président sera attendu sur la question de l’extension du plateau continental, dossier litigieux avec le grand voisin canadien.

    AFP

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete