Hollande à Saint-Pierre et Miquelon la veille de Noël

    vendredi 19 décembre 2014

    François Hollande se rendra à Saint-Pierre et Miquelon, archipel français de l’Atlantique nord voisin du Canada, les 23 et 24 décembre, a annoncé vendredi l’Élysée.
    Il sera le premier chef de l’État français à faire le déplacement spécifiquement pour ce territoire de 6 000 habitants, et non simplement à l’occasion d’une étape lors d’un voyage outre-Atlantique. De plus, si le général de Gaulle en 1967, François Mitterrand en 1987 et Jacques Chirac en 1999 s’étaient rendus à Saint-Pierre, M. Hollande doit également aller à Miquelon. 
    Le président vient voir ses lointains concitoyens sur invitation des parlementaires de la collectivité. Ce sera le cinquième territoire d’outre-mer qu’il visitera après la Guyane (décembre 2013), Mayotte et la Réunion (août 2014) et la Nouvelle-Calédonie (novembre 2014).
    Il viendra saluer « l’attachement de Saint-Pierre et Miquelon à la France lors de la Seconde Guerre mondiale ». L’archipel s’était rallié le 24 décembre 1940 à la France libre du général de Gaulle, un événement dont sera commémoré le 73e anniversaire en présence de M. Hollande qui quittera le territoire juste après la cérémonie. 
    A ce titre, l’archipel « a droit à la solidarité nationale », a précisé l’entourage du président. Un nouvel hôpital sera inauguré et le président devrait faire des « annonces sur des sujets sociaux ».
    Le voyage, qui lui permettra de rencontrer tous les élus des deux communes de Saint-Pierre (5 400 habitants) et Miquelon-Langlade (600 habitants), ainsi que du Conseil territorial, sera l’occasion de se pencher sur l’avenir économique de ce petit territoire. 
    Le secteur de la pêche, réduit à la portion congrue après des années fastes, présente des « perspectives de croissance ». En complément de ce secteur historique, un projet de grand port est à l’étude.
    L’archipel, situé à 25 km au sud de la province canadienne de Terre neuve, se trouve en face de l’embouchure du Saint-Laurent : il pourrait donc servir de lieu de transbordement soit de containers soit de pétrole. 
    Le changement climatique et la montée des eaux, qui pourrait affecter Miquelon à l’horizon 2050-2100, sera évoqué.
    Enfin, le président sera attendu sur la question de l’extension du plateau continental, dossier litigieux avec le grand voisin canadien.

    AFP

    sandrine lecomte

        Edition abonnés
        Le vote

        Au total en Polynésie, il n'y a que 4 bureaux de votes pour la Primaire socialiste. Pour vous c'est ...

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete