Hollande fait une forte audience sur TF1 mais sans convaincre

vendredi 7 novembre 2014

François Hollande s’est efforcé de relancer son quinquennat jeudi soir sur TF1 et RTL, s’affichant en président réformateur, « cramponné » à la barre, mais sans parvenir à renouer le fil rompu avec les Français.
Près de huit sur dix (78%) ne l’ont pas jugé convaincant, selon une enquête de l’institut de sondage Odoxa réalisée auprès d’un millier de personnes qui ont vu l’émission « ou en ont entendu parler ».
Le chef de l’Etat n’a guère convaincu non plus la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, d’organiser les jeux Olympiques de 2024. « Rien ni personne ne me fera changer de calendrier et de méthode », a-t-elle répliqué après que M. Hollande s’est dit « favorable » à la candidature de la capitale.
TF1 a cependant raflé la mise, largement en tête des audiences de la soirée avec 7,9 millions de téléspectateurs, score comparable à ceux de Nicolas Sarkozy en janvier 2010 (8,6 millions de téléspectateurs) et février 2011 (8,3 millions), et même supérieur à celui de Jacques Chirac en 2005 (7,4 millions), lors d’exercices comparables. « Très importantes, les audiences montrent que les Français se sont passionnés pour ce rendez-vous et que le président a su les entraîner », a affirmé un conseiller du chef de l’Etat interrogé par l’AFP. « Ce n’est pas une émission qui bouleverse l’opinion, mais ça montre le chemin », a-t-il tout juste tempéré.
Sans surprise, les réactions ont épousé les clivages politiques. « Il y a chez le président de la République la volonté d’assumer pleinement tout ce qui a été fait et ce qui est à faire. J’y vois du courage », a confié le Premier ministre, Manuel Valls, vendredi.
En procureur, l’ex-Premier ministre UMP François Fillon a vu un « homme de bonne volonté, mais complètement dépassé par les événements », tour à tour apparu comme « un conseiller de Pôle emploi, un élu local, un conteur d’histoires » mais « jamais (en) président de la République ».
A la droite de la droite, la présidente du FN, Marine Le Pen, a jugé que ce « plaidoyer désespéré » était « totalement raté », tandis qu’à l’autre extrémité du spectre, Eric Coquerel, secrétaire national du Parti de gauche, parlait d’un « naufrage en direct » du président.
Pour Jean-Luc Mélenchon, la prestation du président Hollande a marqué une « étape supplémentaire de « riquiquisation » de sa fonction, de sa personne et de notre patrie ».
Du côté syndical, la CGT a dénoncé « l’aumône » faite aux seniors à travers une allocation de « survie » pour les chômeurs de 60 à 62 ans.
Quant à la promesse du président de ne plus augmenter les impôts de « qui que ce soit » à compter de l’an prochain, elle lui a « lié les mains », selon Eric Heyer, de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), alors que la Commission européenne ne croit déjà plus à un retour des déficits français sous la barre de 3% du PIB en 2017.
Selon le sondage Odoxa, les trois quarts des Français (74%) ne croient pas davantage à cette promesse.
Pour Frédéric Dabi (Ifop), l’émission a plutôt révélé un « décalage »: présentée comme « cruciale, à mi-mandat (…) elle devait créer un choc psychologique, relancer son quinquennat et lui permettre de renouer le lien avec les Français mais elle s’est inscrite finalement dans la continuité ».
Second décalage, dû cette fois au format de l’émission, selon lui: « en répondant d’égal à égal aux Français, il est apparu plutôt comme un super Premier ministre que comme un président, éprouvant des difficultés à apporter des réponses concrètes ».
Stéphane Rozès, président du cabinet CAP, a jugé l’émission « techniquement réussie » mais « politiquement à côté de l’enjeu parce qu’il a choisi la proximité plutôt que la vision ». « Pour renouer le lien avec les Français, il fallait faire la démonstration que ce n’est pas l’extérieur qui oblige à… mais qu’au contraire la France va quelque part », et dire « comment elle se déploie » dans le contexte mondial et européen, souligne-t-il.
 
AFP

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete