Habillage fond de site

Homicide involontaire : “Il était au mauvais endroit au mauvais moment”

vendredi 25 août 2017

tribunal justice

(© archives LDT)

C’est une affaire tristement banale qui a été présentée à la cour d’appel du tribunal de Papeete, hier. À la barre, José, un père de famille condamné en première instance pour homicide involontaire.

“Le 1er septembre 2016, dans le sens Papeete-Taravao, vous avez effectué un demi-tour sur la chaussée et, à ce moment-là, un scooter est venu percuter le flanc gauche de votre véhicule”, commence le président du tribunal, replongeant l’homme dans ses souvenirs.

Condamné à 18 mois de prison avec sursis, à l’indemnisation des proches de la victime et à la suspension de son permis pendant 18 mois, son avocat a tenté de recontextualiser les faits lors de l’audience.

“Oui, il a vu ce scooter, mais il se disait : ‘Il ne va pas vite’. Alors, il a engagé sa manœuvre. L’homme au volant du deux-roues était sous l’emprise du cannabis ; il n’a jamais freiné. Son scooter était modifié ou il y avait a minima du tuning sur cet engin… Je tiens aussi à souligner que mon client n’est pas un délinquant routier, il n’a même pas d’amende.”

Le conducteur de la voiture, quant à lui, n’était sous l’emprise d’aucune substance. Ce qui a poussé son avocat à plaider la “malchance”.

“Il a fait les vérifications d’usage, il a mis son clignotant. C’est quelqu’un qui a eu une mauvaise appréciation, qui était au mauvais endroit au mauvais moment. Aujourd’hui, il a besoin de conduire pour pratiquer sa profession et pour pouvoir nourrir sa fille, qui vit avec lui.”

Le représentant du ministère public a, quant à lui, rebondi plus durement sur ces propos.

“La faute d’inattention et d’imprudence est effective. Avant de traverser la route dans le sens perpendiculaire, le conducteur doit s’assurer qu’il peut le faire sans danger pour les autres usagers de la route. La justice est rendue à titre d’exemplarité et, lorsque l’on commet une faute grave, on ressort du tribunal avec une sanction.”

Il a ainsi requis la confirmation de la culpabilité et la suspension du permis de conduire. La décision sera rendue le 18 octobre.

 

C.A.

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete