Hommages de la présidence et de Te Mana O te Moana après la disparition de Philippe Germa

mardi 11 août 2015

L’association Te mana o te moana rend hommage à Philippe Germa, directeur général du WWF, disparu à Rangiroa, aux Tuamotu, samedi lors d’une plongée.  « C’est avec une immense tristesse que nous avons appris la disparition tragique de Philippe alors qu’il découvrait en famille et pour la première fois la beauté des lagons polynésiens. J’avais rencontré Philippe il y a plus d’un an et son enthousiasme à développer, aux côtés de notre association en Polynésie, un vaste programme de communication et d’actions pour la protection de l’Océan était infini. Sa passion et son énergie étaient contagieuses et sa vision du futur très claire et optimiste. C’est à travers  Philippe que nous avons tissé un lien très fort avec cette grande famille qu’est WWF et, ensemble et pour lui, nous continuerons les projets initiés en juin dernier en lien avec la préservation des océans à laquelle il tenait tant.
Nous avons une pensée très particulière pour sa famille aujourd’hui accablée et démunie, à qui nous pensons très fort » écrit dans un communiqué Cécile Gaspar, présidente de Te Mana O Te Moana.

Le gouvernement de la Polynésie française, pour sa part, « accueille avec une profonde tristesse la disparition de Philippe Germa, directeur général de la World Wildlife Fund (WWF) France. Le gouvernement salue le militant engagé pour la cause écologique, particulièrement investi dans la préparation de la conférence Paris Climat 2015. C’est d’ailleurs pour évoquer ces sujets que le président Edouard Fritch devait le rencontrer dans les prochains jours. » Le gouvernement adresse tout son soutien à sa femme, à sa fille et à ses proches.

Malgré les recherches entreprises depuis samedi, Philippe Germa n’a pu être retrouvé.

Lire plus ici

 

Mathius 2015-08-12 07:21:00
Je suis de tout cœur avec la famille dans la douleur d'un être qui leur est père et mari.
Mais ma colère est grande, car il serait peut être urgent que les ministres du tourisme en Polynésie assument leurs responsabilités en imposant aux marchands de vacances une législation qui assure un minimum de sécurité pour ceux qui ne connaissent pas les pièges de la mer dans les îles..
Ceux connaissant les atolls connaissent parfaitement les pièges des hoas suivant la marėe. Cela devrait être écrits dans les propositions touristiques, mais surtout dit a chaque touriste verbalement par leur agence de voyage. Cette rupture de sécurité est du à l'incompétence de tout la chaîne du tourisme de la Polynésie. J'espère que le président du pays prendra les décisions urgentes en la matière.
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete