“Honneur et responsabilité” pour les futurs cadres en aquaculture de Hao

    jeudi 22 septembre 2016

    hao

    Demain matin, neuf stagiaires s’envoleront pour la Chine afin de se former au métier d’aquaculteur à l’Université de Shanghai. Ils sont destinés à être les premières forces vives du projet de ferme aquacole de Hao. (Photo : présidence )

     

    En les accueillant dans la salle du conseil des ministres, derrière des écriteaux à leur nom positionnés en face du président, de son vice-président, d’une grande partie du gouvernement et du consul de Chine en Polynésie, le Pays a voulu rendre hommage aux neuf stagiaires lauréats, qui vont partir étudier à l’Université de Shanghai, puis faire un stage sur les sites de l’entreprise mère de Tahiti Nui Ocean Foods.

    Un accord conclu entre le Pays et l’entreprise, qui ambitionne de produire entre 20 000 et 30 000 tonnes de poissons lagonaires, va leur permettre d’être pris en charge sur place, tandis que le Pays a financé leur billet d’avion et leur versera un revenu de 80 000 F par mois pendant leur séjour.

    Cet accord, signé hier devant des parents très fiers, a été l’occasion pour le président du Pays de rappeler les attentes qui pèsent sur les épaules des lauréats. “De votre réussite va dépendre la place des Polynésiens dans cette affaire”. Le consul s’est dit “ému”, évoquant “l’honneur et la responsabilité” de cette première promotion aux compétences aussi diverses qu’élevées.

    Ce dernier a évoqué le parcours de cet enfant de Rurutu, titulaire d’une licence professionnelle en aquaculture ; de cet élève du lycée horticole de Moorea venu de Takapoto et passé en stage chez un ostréiculteur de Bretagne et de cette jeune femme spécialisée en aquaculture, diplômée d’une école polytechnique de Nouvelle-Zélande.

    On entend tellement de choses négatives en cette période, que toute cette jeunesse mérite d’être mise en valeur”, a tenu à souligner la ministre de l’Emploi, Tea  Frogier.

     

    F.C.

     

        Retrouvez dans notre édition du Jeudi 22  septembre 2016 :       

    • Interviews : Édouard Fritch, président de la Polynésie – “Nous avons vraiment aujourd’hui de quoi réussir cette première phase”   //  Mahanaka Garbutt, future stagiaire de l’Université de l’Océan de Shanghai – “Cette formation est une opportunité en or pour moi”

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete