Habillage fond de site

Huahine – Première visite hors de Tahiti pour la ministre Najat Vallaud-Belkacem

samedi 22 octobre 2016

najat ministre

Petit exercice de mathématique avec cette élève de classe élémentaire. (© Bertrand Prévost)

 

 

Éducation nationale, la boîte à outils numérique. Matinée découverte pour la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, à Huahine, hier.

 

 

Pour son entrée en matière en Polynésie française, la ministre a été dirigée vers l’île des Raromatai pour rencontrer les élèves de l’école primaire de Fitii, présents malgré la journée pédagogique, avant de se rendre au collège de Huahine.

Les deux visites avaient une thématique commune, l’implantation du numérique dans les écoles et le travail qui peut y être développé. Avec un enthousiasme débordant (“Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir sincère qui est le mien à être là”), la ministre est allée à la rencontre des enseignants, mais aussi et surtout des élèves, pour s’assurer auprès d’eux que les mesures entreprises dans le numérique leur correspondaient bien.

Il y a quelques jours, j’étais dans le Val-de-Marne et j’ai pu voir ce que les enfants peuvent faire grâce au plan numérique lancé par le gouvernement”, expliqua-t-elle. “Je vois qu’ici, sur cette île, il y a une véritable appétence sur le sujet.”

 

Manifestement impressionnée par les moyens développés dans l’école primaire, mais surtout dans le collège, la ministre a salué le travail des équipes enseignantes pour le développement de ces technologies qui ont transformé le collège de Huahine en premier collège numérique de la Polynésie française.

 

Les enfants avec une tablette entre les mains ; ce serait alors valable à l’école mais pas à la maison ? “Cette tablette n’est surtout pas un gadget”, a poursuivi la ministre de l’Éducation nationale. “C’est un outil au service de l’apprentissage des élèves. L’outil numérique permet d’individualiser l’apprentissage en fonction des rythmes de chacun.”

 

Pour parvenir à équiper les écoles de ces outils, l’État a lancé un plan d’un milliard d’euros (120 milliards de francs) lors de cette rentrée scolaire. Un plan devrait être étendu les années prochaines. En Polynésie, déjà huit établissements scolaires sont sur les rangs pour bénéficier de celui-ci. Hier, la ministre incitait même les autres établissements à postuler. “Ce sont des ressources qui sont des plus-values à l’apprentissage. Mettre dans ces ordinateurs des manuels scolaires scannés n’aurait aucun intérêt. Ce sont des logiciels dédiés, spécifiques, qui ne fonctionnent qu’en complément d’apprentissage.”

 

Lors de ce déplacement, Najat Vallaud-Belkacem a en outre appelé à ce que le problème de l’internet dans les îles soit placé en priorité : financement du projet Fiber to the home et financement du projet de câble interîles avec les Marquises et les Tuamotu.

Ce matin, la ministre doit reprendre l’avion, cette fois-ci, direction Rangiroa.

 

 

Bertrand Prévost

 

 

Plus d’informations dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

4
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete