Habillage fond de site

Huit cents convives ont célébré l’année du Coq de feu

lundi 30 janvier 2017

Nouvel an chinois

L’indispensable danse du Lion assurée par l’équipe de Jean Chahaut de l’association Tigre Dragon. (© John Hiongue/LDT)


 

Le nouvel an chinois a eu lieu samedi dernier. Nous sommes entrés dans l’année du Coq de feu, signe de réussites. À cette occasion, une soirée de gala était organisée par l’association Si ni tong qui a rassemblé près de 800 convives.

 

L’association Si ni tong a organisé son traditionnel bal du nouvel an chinois, samedi dernier, au soir, dans la salle philanthropique chinoise, en présence d’environ 800 convives. Parmi les personnalités étaient présents Jean-Christophe Bouissou, porte-parole du gouvernement, ainsi que Marie Baville,  cheffe de la subdivision administrative des Australes, qui représentait le haut-commissaire de la République, en déplacement en métropole.

Le maire de Papeete, Michel Buillard, était également présent ainsi que le directeur du Port autonome, Georges Puchon. Le consul de Chine et chef de poste, Long Ling, n’a pas manqué ce rendez-vous, au cours duquel la communauté chinoise se retrouve pour célébrer la nouvelle année lunaire.

“Ces festivités du nouvel an chinois sont un moment important pour les Chinois, mais aussi pour une grande partie de la population d’origine asiatique. Elles dureront deux semaines et se termineront par le défilé des lanternes”, indique   Didier Chanzy, le président de l’association Si ni tong.

“Aujourd’hui (samedi dernier, NDLR), nous avons eu rendez-vous avec un animal qui est l’un des symboles de la République française et que nous côtoyons tous les jours, ici, à Tahiti. C’est le coq, dont le chant parfait et mélodieux indique l’arrivée du jour et donc de cette lumière qui éclaire nos consciences et nos vies quotidiennes. L’année 2017 est placée sous l’influence du Coq de feu. C’est une année qui s’annonce dynamisante, enthousiaste et pleine d’entrain. Il faudra oser vous mettre en avant et saisir les opportunités qui se présenteront à vous et agir avec prudence et discernement”, poursuit-il.

 

L’année des réussites

 

 

L’année du Coq est donc l’année des réussites que l’on obtient uniquement par un travail soutenu, une discipline de fer et un souci permanent du détail, ce qui est très intéressant pour les élèves et les étudiants qui doivent passer leurs examens de fin d’année en mai ou juin. La droiture et la persévérance récompenseront généreusement mais uniquement ceux qui auront bien construit leurs projets professionnels ou familiaux.

“Le Coq de feu est connu pour être d’une grande franchise. Il dit ce qu’il pense, ce qui est une vertu rare et chère par les temps qui courent. Il est également travailleur, courageux et plein de talents. On le dit également très méthodique, adepte des rituels et analyste. Il excelle dans l’art du discours et de la communication, car le Coq aime être au centre des attentions et se montrer sous son meilleur jour. On dit qu’il se vante parfois un peu”, affirme Didier Chanzy.

 

Rendez-vous dimanche au temple Kanti

 

Pour agrémenter la soirée chinoise de samedi dernier, l’école de danse d’Yvette Cheong a proposé trois numéros de danse chinoise aux convives. Un avant-goût de la grande journée culturelle chinoise qui aura lieu dimanche, à partir de 8 heures, dans les jardins du temple Kanti, à Papeete. Ce jour-là, des danses traditionnelles de Chine seront présentées au public ainsi que des chants et des démonstrations d’arts martiaux.

Samedi dernier, la danse du Lion a été assurée par les élèves de l’association Dragon Tigre de Jean Chahaut, un habitué des festivités du nouvel an chinois depuis de nombreuses années. Pour clore le spectacle, la couturière Jeannette Boissin a présenté un défilé de mode de sa collection de vêtements chinois.

À l’occasion du nouvel an chinois, deux vols charters en provenance de Chine, avec pas moins de 580 passagers, sont attendus aujourd’hui à l’aéroport international de Tahiti-Faa’a. L’an dernier déjà, des touristes chinois avaient séjourné à Tahiti et à Bora Bora à l’occasion de l’entrée dans l’année du Tigre de feu.

Ce matin, la mairie de Papeete devrait accueillir, à 8 heures, la danse du Lion en présence du maire, Michel Buillard.

De notre correspondant J.H.

 

 

 

 

10
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete