Huit mois avec sursis pour les régisseurs du cimetière

    mercredi 23 mars 2016

    Reconnus coupables d’avoir détourné des fonds au cimetière de l’Uranie, une secrétaire administrative de la commune de Papeete et le sous-régisseur du cimetière ont écopé, hier, d’une peine de huit mois de prison avec sursis assortie de deux ans de mise à l’épreuve.
    Entre 1995 et 2009, tous deux avaient régulièrement empoché des sommes versées par des particuliers qui pensaient acquérir une concession, sans les reverser dans les caisses de la mairie. Lors de l’audience, le sous-régisseur avait nié les faits, jurant qu’il n’avait “pas pris un sou”. La secrétaire avait, elle, reconnu avoir détourné environ 4,5 millions de francs. Après enquête interne, la mairie de Papeete, partie civile dans le dossier, avait évalué le préjudice à environ 70 millions de francs. Un chiffrage dont n’a pas fait sien le tribunal, qui l’a revu à la baisse. Le sous-régisseur a ainsi été condamné à indemniser la commune à hauteur de 2,5 millions de francs et la secrétaire à 5 millions de francs, préjudice moral inclus.

    J.-B.C.

    Christian 2016-03-25 08:41:00
    70 millions disparaissent. On rembourse 7.5 millions. C'est tout bénef !!!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete