I love Bora Bora

    samedi 19 mars 2016

    En marge de la journée de l’eau qui sera célébrée mardi, voici l’histoire de deux films, tantôt poétiques et authentiques, tantôt décalés et pédagogiques, visant à sensibiliser le public à la préservation de toutes nos ressources naturelles
    et transformées.

    En avril 2015, la commune de Bora Bora, en partenariat avec la Polynésienne des Eaux, a lancé la production de deux films présentant la démarche engagée de la commune pour le développement durable.
    “Bora Bora a du cœur”, clip grand public de 4 minutes est rythmé par la composition originale de Vehia Montaron intitulée “Silent Shore” racontant la journée de cinq personnages, une petite fille scolarisée, une mama tahitienne (symbole de l’artisanat et de la culture polynésienne), un couple de touristes et un technicien qui veille au bien-être de ces personnages. Ils se retrouvent à une soirée de Heiva, moment de partage rappelant l’hospitalité légendaire des Tahitiens. Tout au long du film, quelques mots clés et des images des infrastructures des services de l’eau, l’assainissement et les déchets rappellent leur rôle au quotidien.
    Ce clip, destiné en priorité au public des touristes visitant la perle de Pacifique, sera diffusé dans les hôtels de l’île et les navettes d’Air Tahiti. Présenté en Chine en 2015 ainsi qu’au comité du Pavillon Bleu, ce dernier l’a intégré à ses outils de communication.
    “Le cycle du cœur”, documentaire pédagogique environnemental d’une durée de 26 minutes présente un héros, Aito Stevens qui travaille pour les services de l’eau, l’assainissement et des déchets. Un matin, il rencontre Édouard Ô avec qui il fait découvrir, de manière pédagogique et humoristique, ces grandes étapes qui permettent d’avoir de l’eau potable au robinet, un lagon aux mille et une teintes turquoise ou des sols et des rues propres. Ce film écrit avec le concours de l’association Ia Vai Ma Noa Bora Bora est destiné aux enseignants.

    Des talents sur la perle du Pacifique

    Outre Enos, le graffeur venu de Tahiti, les acteurs sont, pour la majorité, des talents en herbe vivant à Bora Bora. Édouard Malakai, célèbre acteur dans la série “Rai et Mana”, Vehia Montaron, jeune talent musicien de l’île, Aremiti Tcheou-Hiva-Cheng, petite danseuse de Heiva, Maara Haati, présidente de l’artisanat et grande dame généreuse, Nina Colombier, stagiaire, et Jeffrey Stallings, employé de la Polynésienne des Eaux qui ont incarné le couple de touristes, Stevens Varney, responsable de production à la Polynésienne des Eaux, a révélé ses talents d’acteur et la douce voix de Mehiata Riaria qui a apporté la touche finale du documentaire. Les courts-métrages ont été réalisés par Céline Hervé-Bazin, avec le caméraman et photographe, Vincent Toulier, plus connu localement, sous le nom de Tim.
    “Bora Bora a du cœur” est devenu une partie intégrante des outils de communication du pavillon bleu que la commune obtient depuis 16 années consécutives.

    De notre correspondante Françoise Buil

    Contact :
    Mehiata Riaria
    Chargée de Communication
    Tél. : 40 50 58 03
    GSM : 87 72 60 82
    Email: mriaria@polynesienne-des-eaux.pf
    Site : polynésienne-des-eaux.pf

    Une affaire de cœur

    Édouard joint le geste à la parole en formant un cœur avec ses mains et en répétant “I love Bora Bora” pour faire découvrir aux touristes, la forme célèbre du cœur incliné de Tupai véritable sanctuaire de biodiversité. En effet, cet atoll est désormais rattaché à la commune de Bora Bora. Autour du cœur, déjà symbole de campagnes célèbres comme “I love New York” ou le cœur de Voh en Nouvelle-Calédonie, “I love Bora Bora” rappelle l’amour de notre fenua, l’attachement profond que nous ressentons pour notre île. La protéger permet alors l’histoire d’un conte de fées où il tient à chacun d’en être le prince, la princesse, des héros qui pourront garantir à nos enfants de vivre heureux.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete