Habillage fond de site

Ici, Hervé Dubost Martin est tombé amoureux du va’a… et de Teaki

lundi 16 mars 2015

Tous les lundis nous vous proposons de découvrir un homme ou une femme qui, à sa manière, illustre l’actualité. Voici aujourd’hui le portrait de Hervé Dubost-Martin, 52 ans, qui quitte la Polynésie ce soir après avoir passé huit années à la tête de EDT. Et c’est un homme comblé qui s’envolera ce soir pour la France. Arrivé en 2007 en Polynésie française, Hervé Dubost Martin aura passé près de huit ans à la tête de la société EDT. Jeudi midi, il passait officiellement le relais à son successeur, Grégoire de Chillaz au cours d’un conseil d’administration. Une passation de pouvoir qui lui a rappelé, non sans émotion, sa première fois au fenua. « Lorsque j’ai débarqué, après les traditionnelles danses de bienvenue à l’aéroport, on m’a conduit au siège d’EDT. J’ai passé une partie de l’après-midi avec les ouvriers et agents de la production qui, pour l’occasion avaient organisé un petit « bœuf » polynésien. C’était la première fois que j’entendais les ukulele rythmé par une basse faites d’une poubelle et d’un manche à balai. Je n’avais jamais vu ça, c’était musicalement parfait », se souvient-il, les yeux brillants.

JR

Lire l’intégralité de l’article dans La Dépêche du 16 mars ou au feuilletage numérique. 
 

sandrine lecomte
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete