Il agresse sexuellement une fillette de 9 ans

vendredi 7 novembre 2014

Une maman a déposé plainte, mardi, contre son cousin de 39 ans après l’avoir surpris en flagrant délit d’attouchement sexuel sur sa fille de 9 ans, a-t-on appris hier de sources judiciaires. L’homme se masturbait tout en caressant sa petite victime, assoupie, dans la pièce commune où dormait toute la famille.
Les faits se sont produits au cœur de la nuit d’Halloween, dans la commune de Paea, samedi dernier, peu après 2 h du matin. C’est la maman qui a mis fin à l’agression, réveillée par la forte odeur d’alcool que dégageait son cousin dans la pièce.
Le suspect a finalement été interpellé par les gendarmes prés d’une école de Paea. Placé en garde à vue dimanche dernier après s’être enfui et avoir erré 24 heures sur les plages, le suspect, qui n’a opposé aucune résistance et a reconnu les faits, a fait l’objet d’un placement en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet. Jugé dans la foulée en comparution immédiate, il a été condamné hier après-midi à deux ans de prison, dont 18 mois avec sursis et mandat de dépôt à l’audience. Il passera les six prochains mois en cellule.
Récidiviste, il avait déjà été condamné en 1999 et en 2005 pour agression sexuelle sur mineur par personne ayant autorité.

“Pris d’une pulsion”
Le trentenaire, originaire de Rurutu, taciturne et dépressif, a expliqué s’être alcoolisé avec sept copains le jour de son passage à l’acte. Une quinzaine de bières, de la vodka et quelques joints de pakalolo. En rupture sociale, vivant de petits boulots dans le jardinage ou la maçonnerie, il avait été accueilli il y a trois mois chez sa cousine, mère de la victime. Il effectuait en contrepartie des travaux d’entretien au domicile de sa famille d’accueil.
Complètement ivre quand il est rentré à la maison dans la nuit de vendredi à samedi dernier, après la soirée d’Halloween, l’homme a expliqué avoir voulu remonter la couverture sur la fillette, refroidie par un ventilateur. “Je n’étais pas parti pour la toucher, et puis j’ai eu comme une pulsion”, a-t-il déclaré aux enquêteurs.
Invitée à témoigner hier à l’audience, la maman, qui dormait juste à côté de sa fille, a raconté comment elle s’est subitement réveillée, incommodée par les vapeurs d’alcool dégagées par son cousin. “J’ai cru que je rêvais, je l’ai vu là, en train de la caresser. J’ai crié, crié. Il est parti sans dire un mot se faire un café et à manger dans la cuisine (…) Il y avait des rumeurs qui circulaient sur son compte mais je ne savais pas qu’il avait déjà été condamné pour ça.”
Fichu dehors et malmené par le père de la petite, il a ensuite erré plusieurs heures avant de se faire interpeller par les gendarmes de Paea. Consolation pour la famille dans ce nouveau dossier d’agression sexuelle sur mineur : la fillette a été réveillée par les cris de sa mère et ne s’est rendu compte de rien sur le moment.

Raphaël Pierre

 

    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete