Il “oublie” de rentrer en prison et prend trois mois de plus

    mercredi 8 juin 2016

    M.A. comparaissait hier devant le tribunal correctionnel de Papeete pour
    “évasion”. Alors qu’il bénéficiait d’une permission de sortie pour se rendre au service de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelles (Sefi), le 21 octobre 2014, le quadragénaire, qui purgeait une peine pour vol à Nuutania, avait voulu “profiter un peu de sa petite famille”, selon son avocate. “Il a un bon comportement en prison, et c’est quand même un pauvre gars qui est seul”, a-t-elle plaidé.

    Pour sa défense, le prévenu avait, dès la fin de l’année 2014, mis en avant des troubles de mémoire, réclamant une expertise psychiatrique. “C’est-à-dire que ces troubles lui auraient fait oublier de rentrer”, a expliqué hier le juge, non sans commenter : “J’avoue que l’argument est original !”

    Les experts ont finalement exclu l’altération du discernement au moment des faits. L’homme de 45 ans, au casier déjà rempli d’une bonne poignée de condamnations pour des histoires
    de vols et de stupéfiants, notamment, a été condamné à trois mois d’emprisonnement
    supplémentaires. 

    M.G.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete