Il redescend dans son salon et tombe nez à nez avec son cambrioleur

    mardi 17 novembre 2015

    Dans la nuit du 14 au 15 novembre, au niveau du PK 34, à Moorea, un homme sort de sa salle de bains et redescend dans son salon, où il tombe nez à nez avec un autre homme en train de le cambrioler. Le délinquant déguerpit sans demander son reste. Il sera confondu par une paire de savates et une lampe torche qu’il oublie sur place. Les gendarmes de Moorea l’interpellent rapidement avec son complice, un jeune homme qui faisait le guet.
    Contrairement à ce dernier, l’homme d’une quarantaine d’années n’en est pas à son premier coup d’essai. Après près de quatre condamnations, à faire des travaux d’intérêt généraux et plusieurs allers-retours à Nuutania, il a dû se justifier hier en comparution immédiate. Le tribunal  correctionnel a décidé de sévir, d’autant plus qu’il a reconnu deux autres cambriolages qui ont eu lieu dans les nuits du 15 au 16 octobre et du 5 au 6 novembre.
    L’homme procède de nuit, généralement seul. Il pénètre dans les maisons, peu importe qu’elles soient habitées ou non, et prend ce qui l’intéresse, soit essentiellement des petits objets, lunettes de soleil, etc., et de l’argent liquide. Le procureur a demandé un an de prison ferme avec mandat de dépôt.
    Le second prévenu, quant à lui, n’était pas connu des forces de l’ordre. Âgé de 21 ans, il a un emploi et est inséré socialement. Pour lui, le procureur a demandé 200 heures de travaux d’intérêts généraux.
    Le tribunal a tranché dans le sens du parquet pour le premier prévenu, en le condamnant également à verser à la victime 6 000 F pour les dommages matériels et 4 000 F pour le préjudice moral. Le second prévenu devra quant à lui effectuer 110 heures de travaux d’intérêts généraux.

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete