Ils inventent la poubelle qui aspire les déchets en mer

    vendredi 1 janvier 2016

    Andrew Turton et Pete Ceglinski sont respectivement constructeur de bateau et concepteur de produits et, tous les deux sont surfeurs. « J’ai passé mon enfance dans l’eau et il n’y a rien de pire que d’y être entouré par du plastique. Dans une autre vie, je concevais des objets en plastique. Puis j’ai réalisé que nous n’avions pas besoin de ça. Par la suite j’ai rencontré Andrew… On a quitté nos boulots, réuni toutes nos économies pour faire en sorte que notre projet se réalise », explique Pete.

    C’est ainsi que naît progressivement le projet Seabin (poubelle des mers), dont le prototype est actuellement développé et en parfait état de fonctionnement.

     

    Financement participatif

    Lancée le mois dernier sur la plateforme de financement participatif Indiegogo, l’invention avait récolté hier, sur les 230 000 dollars australiens nécessaires (18 millions de francs), 220 215 dollars, soit 96 % de l’objectif ! Presque un succès. Et ce grâce à 6 449 donateurs, chacun pouvant encore contribuer à partir de deux dollars.

    Le principe de la Seabin est qu’elle récupère tout ce qui flotte, matières solides comme liquides : des sacs en plastique aux canettes en passant par l’huile des bateaux, l’essence ou encore des produits détergents. Elle fonctionne 24 heures sur 24, sept jours sur sept, toute l’année.

    La poubelle est plongée dans l’eau, attachée à un ponton et n’est efficace qu’en cas de météo calme. L’invention est pour l’instant destinée à nettoyer les petits espaces comme les ports, les marinas, les yacht-clubs et même les lacs.

     

    Déchets à Recycler

    Elle est dotée d’une pompe reliée au quai fonctionnant grâce à l’électricité du port. Celle-ci aspire les déchets et débris flottants. Comme avec un aspirateur, ces déchets sont capturés dans un sac en fibres naturelles. Puis l’eau est rejetée dans la marina, propre.

    Quand le sac est plein, les employés du port n’ont plus qu’à le remplacer par un autre sac. La taille de la Seabin a été conçue pour qu’un homme puisse la vider tout seul.

    Le premier objectif des deux inventeurs est de recycler les déchets aspirés par leur Seabin pour fabriquer d’autres Seabin. Le second est de créer un monde dans lequel les océans seraient propres et où leur invention n’aurait donc plus lieu d’être.

    Ce n’est pas un secret, l’océan Pacifique (notamment) est globalement menacé par une quantité toujours croissante de déchets (lire ci-contre) et par les eaux usées non traitées. L’océan étant la principale source d’alimentation de nombreuses populations, la question de la gestion des déchets est donc d’une importance capitale. Espérons que Andrew Turton et Pete Ceglinski trouveront tout le soutien financier nécessaire au développement de leur invention.

    LNC

    cogniaux pierre 2016-03-11 05:48:00
    Merci me communiquer votre cahier des charges pour notre commune.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete