Installation d’un laboratoire de haute sécurité biologique à l’Institut Malardé

    jeudi 9 octobre 2014

    La présidence annonce l’installation prochaine d’un laboratoire de haute sécurité biologique à l’Institut Malardé à Papeete. Elle indique plus précisément que le président de la Polynésie française, avec le vice-président et Patrick Howell, ont décidé qu’un collectif budgétaire sera déposé sur le bureau de l’assemblée dans le courant de la semaine prochaine afin de doter le pays d’un laboratoire de haute sécurité biologique (laboratoire NSB3) qui sera affecté à l’Institut Louis Malardé. Il s’agit de gérer les alertes sanitaires en cours et à venir dans les conditions de sécurité requises.
    Le communiqué souligne que « la Polynésie française doit faire face régulièrement à des épidémies dues à des agents infectieux (dengue, grippe A H1N1, zika …). Une nouvelle menace se profile avec l’épidémie due au virus Ebola et le risque potentiel de cas importés en Polynésie. Le virus du Chikungunya qui circule intensivement dans la région Pacifique est à nos portes. La manipulation des  agents hautement pathogènes doit se faire dans des laboratoires de confinement spécifique dont ne dispose pas la Polynésie française. Elle doit donc avoir recours à des laboratoires extérieurs, ce qui demande des délais de traitement qui ne sont pas compatibles avec la nécessaire réactivité. »
     
     
     

     
     

    dadi 2014-10-10 08:26:00
    très bonne initiative!!
        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete