Intempéries en France : 11 blessés et quelques milliers de foyers encore privés d’électricité dans le Sud-Ouest

    vendredi 30 janvier 2015

    Plusieurs milliers de foyers restaient vendredi soir privés d’électricité après une nuit marquée par de fortes rafales de vent dans le Sud-Ouest, où trois personnes ont été grièvement blessées et huit plus légèrement, selon un bilan provisoire du ministère de l’Intérieur.
    Si l’alerte a été levée dans certains départements placés en vigilance orange intempéries, dans d’autres, selon la même source, la vigilance orange restait de mise pour les risques de fortes précipitations, d’inondations et d’avalanches. Il s’agit des Pyrénées-Atlantiques, la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées et l’Ariège, indique le ministère de l’Intérieur. 
    Dans le Sud-Ouest, près de 700 sapeurs-pompiers sont engagés et ont effectué plus de 450 interventions depuis jeudi en raison des vents violents de la nuit de jeudi à vendredi dans cette région qui ont fait selon un bilan provisoire de « 3 blessés graves et 8 blessés légers », a précisé le ministère.
    Des perturbations ont été relevées sur les dessertes ferroviaires et routières et de nombreux foyers ont été privés d’électricité.
    Les coupures de courant, après avoir culminé à 27.500 en fin de matinée en raison des vents violents qui ont dépassé 100 km/h, ne concernaient plus en fin d’après-midi que 6.400 foyers principalement dans les Pyrénées-Atlantiques (2.500) dans les Hautes-Pyrénées (1.500) la Haute-Garonne et les Landes.   « Nous espérons rétablir l’essentiel vendredi soir, à l’exception peut-être de quelques foyers dans les deux départements les plus atteints », a indiqué Frédéric Boutaud, directeur des relations externes d’ERDF dans le Sud-Ouest.
    Les services d’ERDF qui ont mobilisé 500 techniciens toute la journée  « resteront extrêmement vigilants tout le week-end car des chutes de neige sont encore annoncées à basse altitude ce week-end », a-t-il ajouté.
     
    « Risque d’avalanche élevé »
     
    Dans l’est de la France, malgré les chutes de neige abondantes, il n’y a pas eu d’interventions significatives. Le risque d’avalanches demeure très élevé dans les massifs alpins (jusqu’ 4 sur 5) et mais aussi pyrénéens et Bernard Cazeneuve appelle à « la plus grande vigilance, notamment en montagne ».
    Depuis le début de la saison hivernale 2014-2015, 18 personnes ont péri dans des avalanches en France, selon l’Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches (Anena).
    Une accalmie a permis vendredi de lever  dès la fin de matinée la vigilance orange « neige » pour l’Isère, l’Ain, le Doubs, le Jura et les Savoies; et l’alerte « crue » pour le Gers et les Hautes-Pyrénées.
    La fin de l’événement sur les départements encore en vigilance orange est prévue au plus tôt samedi à 21H00, selon Météo-France. « On attend d’ici à samedi matin des cumuls supplémentaires de l’ordre de 40 à 70 mm en plaine, localement 60 à 90 mm du côté des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques. En montagne, les chutes de neige deviennent très importantes, avec une couche de neige à venir de 60 cm à 1 m d’ici samedi matin vers 1.500 m », précise Météo-France.
    En Aquitaine, les secours ont effectué une centaine d’interventions dans la nuit de jeudi à vendredi dans les Landes et 180 dans les Pyrénées-Atlantiques, essentiellement pour dégager les voies de circulation entravées par la chute d’arbres ou assécher des caves inondées. 
    En Midi-Pyrénées, seules quelques dizaines d’interventions au total ont été effectuées pour des infiltrations d’eau, des tuiles cassées ou des chutes d’arbres. 
    En Haute-Garonne, une maison s’est effondrée à Labastidette, vraisemblablement en raison de la pluie et du vent, selon les pompiers. Ses deux occupants avaient réussi à s’enfuir auparavant.
    Sur les routes, les conditions de circulation sont « redevenues normales » dans l’Ain, l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie, selon le Centre régional d’information et de coordination routières (CRICR) de Rhône-Alpes, qui a levé vendredi à 07H00 l’interdiction de la circulation en vigueur pour les poids lourds depuis jeudi minuit sur plusieurs axes.
    Toutefois, l’accès à Andorre via les RN 20, 320 et 22 à partir de l’Hospitalet-près l’Andorre, a été interdit en raison de tirs d’avalanche.
     
    AFP

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete