Habillage fond de site

INTERNET – Attention aux « nouveaux » pirates sur Facebook

lundi 21 novembre 2016

Le compte du pirate indonésien et les “vrais faux” achats de pub. (capture d'écran)

Le compte du pirate indonésien et les “vrais faux” achats de pub. (capture d’écran)

 

Nouvelle et peu banale arnaque. Michel Poileux fait partie des dizaines de milliers de Polynésiens utilisateurs du roi des réseaux sociaux, Facebook, à titre personnel, et pour la société qu’il dirige, MP Ciné (la régie publicitaire des cinémas de Tahiti, NDLR) pour laquelle il paye de la publicité en ligne afin de faire la promotion de son activité et des deux fêtes annuelles du cinéma qu’il organise.

Son compte personnel, il se l’était déjà fait pirater. Mais l’e-aventure qu’il vient de vivre incite à la vigilance. “J’ai un compte personnel. Avec ce dernier, j’ai créé un compte MP Ciné afin de pouvoir faire de la promotion sur Facebook”, explique Michel Poileux.
“Globalement, je dépense environ 100 000 F dans l’année. Cela me permet de faire la promotion de ma page et d’être vu par beaucoup de monde.

Est-ce efficace, la pub sur Facebook ? Clairement non, ce n’est vraiment pas très efficace. Je n’ai jamais vendu un contrat publicitaire pour la régie cinéma via ma page Facebook depuis que j’ai ouvert cette page. J’ai eu des demandes de renseignement, des contacts mais rien de plus. Cela nous permet juste d’être vus.”

Oui mais voilà. “Mon compte a été piraté, le 14 novembre, par une société indonésienne, Central Arlogi Indonesia. Être piraté, ce n’était pas la première fois, mais là, l’arnaqueur m’a rajouté comme administrateur-annonceur de sa page”, explique Michel Poileux, qui a découvert l’arnaque, à son réveil, le matin du 15 novembre. “J’ai reçu un mail via Facebook pour ce qui était une invitation de sa part mais je ne l’ai jamais validé. Et malgré cela, il m’a mis administrateur-annonceur de sa page… Il est bon, quand même…
À partir de ce moment-là, il a eu la mainmise sur mon compte et ma carte de crédit Amex, avec laquelle je payais mes pubs sur ma page MP Ciné.

Dans la même demi-journée, il a programmé pour plus de 150 000 F de publicité pour sa page, qui m’ont été facturés par Facebook car j’ai demandé à être facturé tous les 500 dollars. J’ai donc eu la désagréable surprise d’être facturé, à mon réveil, de plusieurs montants de 500 dollars chacun, pour des pubs que je n’avais pas sollicitées”, explique le “facebookeur”, agacé.

 

Un courrier à Facebook

 

“Après l’effet de surprise, je suis allé sur la page en question où je me suis aperçu qu’il y avait eu plus de 700 000 personnes atteintes. Je me suis désinscrit en tant qu’administrateur de sa page et j’ai écrit à Facebook, une première fois, sans réponse.
Puis j’ai fait un second courrier, plus long et insistant, et fait également opposition immédiatement sur ma carte de crédit afin de ne pas être débité. Mais il est tout de même très fort, il a réussi à débloquer mon plafond de paiement de Facebook. Je l’avais mis à 1 000 dollars par an (pour un débit à chaque tranche de 250 dollars), il l’a passé à 100 000 dollars. Si je ne m’en étais pas rendu compte si rapidement, il aurait pu me faire dépenser des millions dans le mois ! C’est très difficile d’écrire à Facebook et s’ils ne me répondent pas, je vais aller déposer plainte. Ils sont beaucoup plus rapides pour un piratage ‘normal’.

Quand il y a une histoire de sous, c’est plus long. Cela semble être une nouvelle arnaque sur Facebook, Amex m’a dit que j’étais le second cas connu, en deux ans, ici”, précise Michel Poileux.

La réponse de Facebook est finalement tombée, hier. Après lui avoir rappelé les règles de sécurité qu’il avait néanmoins respectées scrupuleusement, le courrier électronique de Facebook lui a précisé que “la sécurité de vos informations personnelles et financières est notre priorité”. “Nous avons examiné ces débits et pensons que votre compte a été utilisé par quelqu’un d’autre. Nous avons remboursé tous les achats frauduleux sur la source de paiement d’origine. Pour que ces remboursements apparaissent sur votre compte, trois à cinq jours ouvrés peuvent être nécessaires”, a précisé le service risques du réseau social.

Tout est bien qui finit bien. Mais méfiance, donc…

Christophe Cozette

78
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete