Internet – Le site Tahiti-Fenua tire sa révérence

    lundi 26 octobre 2015

    En 2001, Teiva, Olivier et Laurent, trois amis amoureux de la Polynésie, lancent un site communautaire, baptisé Tahiti-Fenua.com. En quelques années, le site devient le lieu de rendez-vous privilégié des Polynésiens de tous horizons, de même que des métropolitains en quête d’une nouvelle vie. Après 14 années placées sous le signe du partage et de la découverte, l’aventure a pris fin le 30 septembre.

    Le 30 septembre, une page s’est définitivement tournée pour Tahiti-Fenua.com, “le site communautaire des passionnés de la Polynésie”, après quatorze années d’existence. Laurent Jouanneau, développeur web indépendant de 42 ans, signe le mot de la fin de cette aventure à laquelle il a pris part dès le début, étant lui-même tombé sous le charme du fenua. “J’ai découvert la Polynésie en 1998, quand la marine nationale m’y a envoyé pour mon service militaire. J’étais sur la base aéronautique navale de l’escadrille 12S, à Faa’a. J’y ai passé neuf mois qui m’auront marqué à vie. J’ai eu un véritable coup de foudre pour ce pays”, se souvient-il. Tout commence au début des années 2000, Internet était alors en plein essor. “Quelques mois après mon retour en métropole, par l’intermédiaire d’un ami, Olivier, camarade de promo pendant mes études d’informatique, j’ai fait la connaissance de Teiva, d’origine polynésienne par sa mère, qui organisait des spectacles polynésiens en France. À l’époque, on était en plein boom du web et, dans le cadre de son projet de fin d’études commerciales, il voulait créer un site : un portail sur la Polynésie”, raconte Laurent Jouanneau, qui s’engage bénévolement, aux côtés de ses deux amis, dans cette aventure qu’il perçoit alors comme une opportunité unique de participer à un projet “fun”, tout en restant en contact avec la Polynésie, quittée quelques mois plus tôt.

    L’essor d’une communauté

    Initialement, le site avait été conçu avec un double objectif, à la fois communautaire et commercial, via la vente de produits locaux, notamment. Mais les risques étant trop importants, le statut de communauté l’a finalement emporté. “Plutôt que de monter une start-up, nous avons créé une association, Tahiti-Fenua”, explique Laurent Jouanneau, qui était alors vice-président. “Cette association était, en quelque sorte, le contact “officiel” du site. Elle nous a également permis d’organiser quelques événements culturels sur le thème de la Polynésie. Depuis, elle a été dissoute”, confie-t-il. Entre 2004 et 2008, le site accueille jusqu’à 50 000 visiteurs uniques par mois et enregistre entre 1 500 et 3 500 messages mensuels sur les forums. “C’était un peu devenu l’îlot exotique au milieu de la jungle du web, le lieu de discussion de Polynésiens qui étaient installés en France. Mais il y avait aussi des Polynésiens restés au fenua qui participaient aux discussions, ce qui était plutôt enrichissant, et permettait d’avoir des nouvelles de là-bas”, explique Laurent Jouanneau. Les départs vers la Polynésie, pour les vacances ou pour s’y installer et changer de vie, comptaient parmi les sujets les plus plébiscités. En parallèle, les questions de société et de politique ne manquaient pas. “Il m’est même arrivé de fermer temporairement les forums, le temps de calmer les esprits, quand les discussions houleuses devenaient trop compliquées à modérer. J’ai aussi eu des histoires de diffamation envers des personnalités du fenua, ce qui n’était pas, là non plus, simple à gérer”, confie le cofondateur.

    Une baisse de fréquentation

    Au total, 141 000 messages auront été postés sur les forums en 14 ans, par plus de 13 000 membres de la “tribu”. En marge de la publication d’actualités dans la rubrique “Radio Cocotier”, l’annuaire, régulièrement actualisé, référençait plus de 500 sites web. “Au fil des années, je me suis retrouvé seul à gérer tout ça”, précise Laurent Jouanneau, qui confie avoir malgré tout reçu le soutien d’un internaute, Diablo, s’agissant de la modération des discussions sur les forums. Dernier cofondateur encore impliqué dans l’animation du site, Laurent Jouanneau a récemment dû se résoudre à mettre un terme à cette aventure, non sans regrets. L’avènement des réseaux sociaux aurait, en effet, coïncidé avec la baisse de fréquentation du site, qui n’enregistrait plus, ces derniers temps, que 10 000 visiteurs uniques mensuels. Le développeur web consacrait, au début, plusieurs heures à la gestion du site, contre quelques dizaines de minutes par mois seulement ces dernières années. “Mon grand regret, dans cette aventure, est de ne pas avoir eu assez de temps libre pour faire évoluer le site, ni suffisamment de finances pour faire réaliser un nouveau design”, explique Laurent Jouanneau. “J’aurais pu mettre de la pub sur le site pour gagner un peu d’argent, mais j’ai horreur de ce système de financement. J’aurais peut-être aussi dû monter cette start-up au début, avec une boutique en ligne. Mais est-ce que Tahiti-Fenua.com serait devenu ce petit coin de web chaleureux comme il l’a été ?” De passage en Polynésie en 2001, avec ses amis cofondateurs, puis en 2004, lors de son voyage de noces, Laurent Jouanneau, aujourd’hui père de famille, n’a qu’une hâte : celle de revenir au fenua. “Un jour, peut-être, vers l’âge de la retraite ?”

    A-C.B.

     

    De Papeete à Paris… il n’y a qu’un clic !

    Quatorze ans, c’est une belle carrière pour un site web. Tout au long de ces années, une anecdote récurrente n’aura pas manqué d’amuser Laurent Jouanneau et ses amis. Beaucoup de gens pensaient, en effet, que le site était géré sur place, par des Polynésiens, alors que c’était “un popa’a farani et un demi” qui étaient aux commandes… depuis la région parisienne ! “C’est ainsi que je recevais régulièrement des questions par mail, pour savoir où on pouvait trouver ceci ou cela à Papeete, par exemple, ou si je connaissais telle ou telle personne”, raconte le cofondateur du site, qui ne manquait pas d’orienter les internautes vers les forums concernés.

    Peretiteni 2015-10-26 22:58:00
    Mauruuru roa aux gestionnaires de ce site.
    Il reste le site toujours vivant de Tahiti en France et sa page Facebook
    Gèré de Bretagne par un amoureux popa'a de la Polynésie
    Plus de 1800 visiteurs par jour...
    Fidèle au poste !
    MOOREA56 2015-10-26 21:37:00
    "" Quatorze ans, c’est une belle carrière pour un site web. "" Tu veux pas la médaille du travail???????????
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete