Ivre, il veut brûler un fare et découper les gendarmes

    vendredi 12 août 2016

    gendarme

    Les soucis de l’accusé ont repris en même temps que sa consommation d’alcool. (Photo : Florent Collet)


     

    Il écope de huit mois de prison ferme

     

    Deux jours après son interpellation, il s’était fait remarquer dans les couloirs du tribunal, mardi, lors de sa présentation au procureur, insultant quiconque croisait son regard. Il avait retrouvé son calme, hier, après 48 heures passées à Nuutania. N.T. a des problèmes de terre et n’arrive visiblement pas à les résoudre.

    Il affirme ne pas être SDF mais c’est parce qu’il dormait sur la plage et faisait les poubelles qu’une habitante de Punaauia, V.H., avait fait œuvre de charité en l’hébergeant dans un cabanon du jardin et en lui offrant le couvert en échange de quelques services.

    Mais depuis quelques semaines, N.T. fait n’importe quoi. Le “contrat” de huit mois signé à la Croix Bleue a pris fin et il a recommencé à boire, transformant l’homme courageux qui fait les poubelles pour revendre ce qu’il peut au marché aux puces, en une “bête” que les gendarmes auront bien du mal à maîtriser après l’appel effrayé de V.H.

    En rentrant chez elle, elle a en effet découvert N.T. allongé dans le jardin. Ivre, il attend la propriétaire après avoir mis le bazar dans le cabanon. Brandissant deux couteaux, il demande d’être payé sous peine de mettre le feu à la maison.

    L’arrivée des gendarmes sera loin de le calmer, N.T. leur reprocherait de ne pas prendre en considération son dossier d’histoire de terre. “Je vais tuer les gendarmes, les couper en morceaux”, crie-t-il.

    Si l’expert psychiatre souligne un aspect pychotique que confirme un casier comportant outrages et violences contre des gendarmes, et également l’incendie d’un bien public, l’alcool semble en être le déclencheur.

    Il a un problème avec l’alcool et il le sait, alors il ne boit plus”, a vivement conseillé le procureur avant de demander 18 mois de prison ferme.

    Son avocate expliquant que son cas relevait plus de la médecine que de la prison aura peut-être été entendue. Il a finalement été condamné à huit mois de prison avec maintien en détention.

     

    F.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete