J’ai failli mourir… De l’autre côté ça m’a pas plu, alors je suis revenu. »

    mercredi 4 mai 2016

    Qu’est ce qui a fait que vous ayez eu envie de revenir en Polynésie française ?
    « D’abord parce que j’adore la Polynésie. J’adore Tahiti. Je suis venu souvent en vacances à l’époque avec Joe Dassin. J’aime beaucoup. La mer est chaude, ce n’est pas comme en Bretagne. »
     
    Pourquoi ne pas être revenu faire de concert depuis 1980 ?
    « Je n’en ai pas eu l’occasion. On ne m’a pas non plus demandé de venir. Mon rêve était de revenir chanter à Tahiti, et c’est fait. Je suis très heureux. »
     
    Vous vous souvenez que lors de votre premier séjour, on vous avait baptisé Pai Avero ?
    « Bah tiens, je vais me faire appeler comme ça dorénavant (rires). Je vais faire des concerts un peu planqué avec moins de monde sous ce nom (rires). ‘‘Pai Avero ce soir en concert à 20h30 !’’… Je ne me rappelais pas de ça. »
     
    Vous avez des souvenirs de vos concerts ici ?
    « Le peu que je m’en rappelle, c’était super. Le public était bien, on chantait dans des endroits paradisiaques. C’est toujours mieux de venir chanter dans des endroits magiques comme celui-ci qu’à Maubeuge. C’est enchanteur. »
     
    Pour vous, « rester vivant », qu’est ce que cela veut dire ?
    « C’est venu d’une chanson de Yarol Poupaud. Et puis après tous les ennuis de santé qui me sont arrivés il y a quelques années… J’ai failli mourir, je m’en suis sorti. On a baptisé cette tournée « rester vivant ». Je n’ai pas du tout envie de partir. J’ai failli mourir… De l’autre côté ça m’a pas plu, alors je suis revenu. »
     
    Depuis vos débuts depuis les années 60, tout ce que vous avez fait, si c’était à refaire, vous le referiez ?
    « Oh oui. Il y a des moments qui sont moins jolis, moins beaux, moins joyeux que d’autres mais en grande partie, il y a des moments tellement formidables. Si je n’avais pas fait ce métier, je ne les aurais pas connus. Quand je suis à Paris et que je passe devant le golf Drouot, c’est devenu un Mac Donald. Ça me fait mal au cœur. »
     
    Comment vous faites pour rester toujours au top ?
    « Je n’ai pas de secret. Je fais surtout la musique que j’aime. Je choisi des paroliers par rapport au temps qu’on vit. Des musiciens qui forment un groupe. Pour moi, c’est le meilleur groupe que j’ai eu dans ma carrière. Je ne fais pas un travail de chanteur avec des musiciens derrière. Ma façon de travailler, c’est un groupe sur scène. Je ne suis pas Johnny Hallyday avec des musiciens, nous sommes un groupe. C’est important et c’est comme ça que je conçois le Rock n’ Roll. »
     
    Vous avez des tatouages, vous allez vous en faire un ici ?
    « Malheureusement on s’en va demain (jeudi). Mon rêve, c’est de me faire un tatouage de là à là (il montre toute son épaule) avec des motifs polynésiens. On m’a présenté un bon tatoueur, mais il m’a dit que ça prendrait huit heures (rires). Je vais revenir en vacances pour le faire. »
     
    Le groupe Tikahiri qui fait la première partie sont tatoués et tatoueurs…
    « Ah oui ? Ils vont peut-être me tatouer en coulisses. »
     
    Vous avez eu l’occasion de les écouter ?
    « J’irai les écouter tout à l’heure. De l’autre côté de la scène. Je n’ai jamais entendu. C’est du Rock n’ Roll ? »
     
    Vous partez dès jeudi ?
    « Oui, demain je fais une petite fête chez un ami, et on pars demain soir. Je retourne chez moi à Los Angeles pour travailler sur un nouvel album. On va rentrer en studio pour écrire des chansons et en fin d’année, on ira dans un studio plus grand pour les enregistrer. »
     
    Comment était votre séjour ?
    Nous sommes allés à Tetiaroa, l’île de Brando. J’étais fou d’impatience d’y aller parce Marlon Brando est une légende. J’avais rencontré sa femme en 1972 et là on s’est promené en bateau. On a vu un énorme requin… et la jeune fille qui s’occupait de nous, c’était la petite-fille de Brando (Tuki). Elle est très jolie d’ailleurs. Et puis ici, c’est le paradis. S’il existe un endroit merveilleux sur terre, c’est ici. »
     
    Vous auriez pu rester ?
    « Il y a longtemps, je voulais acheter un atoll. J’étais en pourparler pour acheter l’atoll de Paul-Emile Victor (le motu Tane de Bora Bora, ndr.). A l’époque, je vivais à Paris et ça fait quand même loin. Maintenant que j’habite Los Angeles, c’est plus près… J’y repense. C’est pas impossible. »
     
    Propos recueillis par Bertrand Prévost

    LEPETANT 2016-05-06 07:31:00
    Et moi, j'ai failli mourir de rire.
    Willy 2016-05-05 17:42:00
    Cc, Tuki est le petit fils de Marlon Brando.
    Il est l egerie d une marque connue en Itale.
    Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER 2016-05-05 17:32:00
    "7.Posté par PURE POLYNÉSIENNE le 05/05/2016 09:57 Johnny tu as oublié la fois où tu t''es fais hué en 1972 quand tu as fait un concert ici chez nous et que personnes ne connaissaient tes chanssons? Au bout de la 2eme chanson tu as reçu des coco sur la scene."

    A pure polynésienne (sic) : Moi je me rappelle aussi du temps où Johnny "tapait sur du flic" et hier soir.... TOUS les RG étaient aux p'tits soins pour SURTOUT qu'il ne lui arrive rien hohohohohohoh En tout cas hier soir il aurait dû pleuvoir des cocos à profusion tellement l'abondance était partout... et LE MONDE entier aurait eu "à manger" hahahahahahah rollstahiti@gmail.com
    Viny 2016-05-05 13:21:00
    Johnny a bien ''oublié de vivre'' alors quelques noix de coco, hein !!! ;-)
    pure polynésienne 2016-05-05 09:57:00
    Johnny tu as oublié la fois où tu t''es fais hué en 1972 quand tu as fait un concert ici chez nous et que personnes ne connaissaient tes chanssons? Au bout de la 2eme chanson tu as reçu des coco sur la scene. Tellement c''était nul. Tu oublie vite
    boche chantal 2016-05-05 09:19:00
    superbe Johnny je t ai vu en concert a Toulon et toujours au top j adore et merci a Laetitia de prendre soin de lui Je l adooore
    simone caltot 2016-05-05 07:44:00
    Bonjour Johnny tu as raison profite s'en bien .Prend bien soin de ta petite famille et de toi aussi attention fume pas de trop Gros bisous .
    mimi 2016-05-05 05:47:00
    Profitez en au maximun autant que vous le pouvez. Profiter bien de vos enfants et petits enfants et bien votre tendre et adorable leatitia reposez vous bien à los angeles
    michele jeunesse 2016-05-05 05:44:00
    Profitez en au maximun autant que vous le pouvez. Profiter bien de vos enfants et petits enfants et bien votre tendre et adorable leatitia
    TITIC 2016-05-05 04:26:00
    JOJO où que tu sois dans le monde
    prends soin de toi et de ta petite famille..
    un admirateur qui te suis depuis déjà
    depuis "QUELQUES ANNÉES" rires!!!
    maury 2016-05-05 02:12:00
    Coucou JOJO ta raison profite bien ,gros bisous a toi et ta petite famille
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete