Jalouse, elle quitte son domicile malgré son bracelet électronique

    mardi 21 juillet 2015

    Sa jalousie l’a ramenée à Nuutania. Une femme de 41 ans, condamnée en 2013 à deux ans de prison ferme pour trafic d’ice dans l’affaire dite de la Vahine Connexion, a écopé, hier, d’une nouvelle peine d’un mois de détention. 
    Le 4 juin, alors qu’elle bénéficiait d’une mesure de surveillance sous bracelet électronique après être sortie de prison, elle a quitté son domicile en dehors des heures autorisées. La quadragénaire s’est alors rendue dans une brasserie de Papeete où se trouvait son compagnon (lui aussi condamné dans le dossier de stupéfiant) qu’elle suspectait d’infidélité. Effectivement, l’homme était attablé en tête à tête avec une autre demoiselle. La prévenue s’est alors emportée et a frappé son compagnon ainsi que sa rivale. Mais une fois les coups portés, la prévenue s’est rendue à la DSP pour porter plainte en disant que c’était elle la victime. 
    Affirmation que l’enquête démontera. Pour ses fausses déclarations et les violences commises, elle a été condamnée à un mois ferme supplémentaire. 

    J-B.C. 

    Riller 2015-07-21 13:23:00
    Eh bein dis donc! Quand ya trop de connexion...ca déconne hein...
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete